Boudoir du #OFF16 : Robert Bouvier

Robert Bouvier présente jusqu’au 28 juillet, au Théâtre des Halles (Avignon), François d’Assise d’après Joseph Delteil, dans une mise en scène de Adel Hakim. Rencontre.

Robert Bouvier dans François d'Assise ©Camille Lamy

Robert Bouvier dans François d’Assise ©Camille Lamy

C’est à l’histoire d’une vie et à l’oeuvre d’un homme bon que Robert Bouvier convie le public. Il prête son corps et son âme à François d’Assise durant 1h30. 1h30 qui permettent au public de voir le monde tel qu’il ne le voit plus, de croire en la bonté humaine par le regard d’un homme.

Joseph Delteil n’emploie jamais l’adjectif saint, dans son texte, pour nommer François d’Assise. Cela permet de lui donner une image d’un être formidablement humain, pour lequel tous les hommes avaient droit de place pour vivre, discuter et échanger ensemble. C’est peut-être pour cette raison que François d’Assise créa l’ordre des Franciscains pour que chacun, dans sa singularité, le rejoigne. Pour cela, l’homme s’est attiré les foudres de la papauté. Peut-être que l’ensemble connaissait déjà ses limites.

Robert Bouvier interprète avec avidité un François d’Assise plus vrai que nature. La lumière du spectacle, créée par Ludovic Buter, habille, tour à tour, son corps, son jeu et amplifie les expressions du personnage pour troubler la perception du public. 1h30 d’une intensité rare.

Rencontre.

Laurent Bourbousson

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *