Le portrait chinois de Matthias Fortune Droulers

Le bourgeois gentilhomme , de la compagnie du Homard Bleu, vous accueille au Théâtre du roi René, jusqu’au 30 juillet 2016 (relâche les 18 et 25 juillet), à 21h30. Portait chinois de Matthias Fortune Droulers, le metteur en scène de cette version survitaminée.

La Compagnie du Homard Bleu dans les rues d'Avignon

La Compagnie du Homard Bleu dans les rues d’Avignon

Présentation
Matthias Fortune Droulers, 27 ans, comédien et metteur en scène du Bourgeois gentilhomme, co-fondateur de la la compagnie du Homard Bleu avec Ivan Herbez et Anne-Sophie Liban.

Je porte ?
Une tenue de parade avec un homard imprimé dans le dos, symbole de notre compagnie.

J’aime ?
Chaplin, Modigliani, Victor Hugo

Je n’aime pas ?
le mistral trop longtemps (j’ai grandi dans le midi), l’étrange problème du Festival Off: Paradoxal, fascinant par sa variété, mais trop de tout, un marché/défilé du spectacle assez brutal, qui laisse sur la touche bien des compagnies. Et où l’exigence artistique n’a que rarement sa place.

Entre faute et plaisir, la place de votre rôle ?
Diriger les comédien(ne)s, Jouer plusieurs rôles: un laquais victime, un philosophe angoissé, un comte manipulateur.

Une émotion ?
La surprise

Une couleur ?
Orange

Une odeur ?
Toutes celles qu’on traverse en une journée à Avignon : le bitume chauffé par le soleil, le plâtre et la pierre au théâtre, les pizzas, la pisse dans les coins de rue.

Une chanson ?
I heard it through the grapevine, de Marvin Gaye, qui nous accompagne en parade

Un lieu / un espace ?
la chapelle du Roi René, humble et décrépite.

Un « dernier » mot ?
Vivons. Aimons. Jouons

Bernard Gaurier-Laurent Bourbousson

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *