Rencontre : 10 minutes avec Alain Françon

Alain Françon présente, au Théâtre des Halles (Avignon), Le dépeupleur de Samuel Beckett, avec Serge Merlin. Rencontre avec ce grand metteur en scène de théâtre.
Serge Merlin dans "Le dépeupleur" ©iFou pour LePôlemédia

Serge Merlin dans « Le dépeupleur » ©iFou pour LePôlemédia

Alain Françon est le metteur en scène de près de 92 pièces. Beckett, Vinaver, Bond, Ibsen, Bernhard, Tchekhov, Handke et bien d’autres, font partie des auteurs auxquels il aime se confronter.
C’est en 1996 qu’il crée Le Dépeupleur (S. Beckett) avec Michel Didym, dont il reconnaît, aujourd’hui, une immense erreur dans la mise en espace.
Pour cette nouvelle mise en scène, il retrouve Serge Merlin, connaisseur de l’écriture de Beckett, qu’il a déjà dirigé dans Extinction (T. Bernhard), Fin de Partie et La dernière bande (S. Beckett).
Alain Françon raconte son rapport à l’écriture de Samuel Beckett, de son admiration pour de grands comédiens, peu nombreux à ce jour, et de sa compagnie de théâtre Le Théâtre des nuages de neige.

Interview enregistré le 10 novembre au Théâtre des Halles (Avignon).
Laurent Bourbousson

Le dépeupleur de Samuel Beckett au Théâtre des Halles, les 11 et 12 novembre 2016, à 20h.
Mise en scène : Alain Françon
Comédien : Serge Merlin
Lumières : Joël Hourbeigt
Décors : Jacques Gabel
Costumes : Jacques Gabel

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *