Boudoir du Off #10 – Compagnie Les Têtes de Bois – Off 2014

Rencontre avec Valeria Emanuele et Mehdi Benabedlouhab de la Cie Les Têtes de Bois. Ils présentent tous les jours La Mégère apprivoisée à la Fabrik’Théâtre, à 16h00, jusqu’au 27 juillet. L’occasion de parler des 10 ans de la compagnie, de leurs journées marathon durant le Off et de ce festival aux allures si particulières.

L’à-propos La Mégère apprivoisée :

Ce que l’on retient de Shakespeare, le plus souvent, ceux sont ses tragédies et pièces historiques. On en oublierait que Shakespeare a écrit des comédies légères qui amènent le rire tout en égratignant la société dans laquelle il vivait.
Avec La Mégère apprivoisée, la compagnie Les têtes de bois fait sien, le tourbillonnement des comédies shakespeariennes.
Cette spirale entraîne comédiens et public dans une même énergie. C’est une folie qui gagne alors l’ensemble.
Le prologue ingénieux à la pièce, l’entrée en scène explosive de la mégère (excellente Valeria Emanuele dans ce rôle), le décor rappelant le théâtre de tréteaux sans cesse fait et défait, ainsi que les nécessaires respirations musicales à ce rythme effréné font de cette Mégère apprivoisée un divertissement habile et intelligent.
Les comédiens de la compagnie Les têtes de bois s’amusent sur scène et nous communiquent leur bonheur d’être devant nous afin de nous conter cette histoire, ce qu’ils font avec talent tout en prenant quelques libertés. Un savoir-faire rare qu’il convient de croiser.

Laurent Bourbousson

Share