VU #OFF17 : Le fabuleux voyage du petit architecte du Collectif ARpiS

Le collectif ARpiS présente au théâtre des Barriques, cette année, Le fabuleux voyage du petit architecte du 7 au 30 juillet, à 10h. Retour sur une proposition jeune public (à partir de 5 ans) qui séduit par la délicatesse de son univers et l’ingénieuse alchimie entre mime et arts numériques.

©Collectif Arpis

Lire la suite

Share

Vu dans le Off 2015 : Zoom Dada

Fait rare pour ne pas le signaler, dans le programme du off se cache un spectacle de danse pour les « à partir de 3 ans ». Même si vous n’en avez pas, aller voir ce petit bijou de drôleries et de poésie.

Stéphane Fortin a construit une variation autour de la liberté en s’emparant du mouvement Dada (mouvement artistique du début du XXème siècle). Il fait appel à deux danseurs hip-hop (les excellents Rafael Smadja et Iliass Mjouti) qui vont vivre des situations d’une loufoquerie et d’une drôlerie qui fonctionnent à merveille.

Tout commence dans le cadre de tableau, accroché en fond de scène. Si ce cadre semble infranchissable, emprisonnant l’objet sur la toile, il ne l’est pas pour nos deux protagonistes.

Zoom Dada

Zoom Dada

Stéphane Fortin ne fait pas l’économie d’une dramaturgie sans parole, identique aux films muets de Buster Keaton. Il crée un univers dans lequel l’imagination est laissée à elle-même : libre. On retrouve ainsi l’essence du dadaïsme. Pourquoi se contraindre lorsque l’imagination vous offre de larges horizons ? Tout devient prétexte à l’amusement : une lampe, des images, un mouvement… Le travail visuel minutieux, les détails des costumes, le comique des situations, font transgresser tous les interdits à nos deux énergumènes.
N’oublions pas l’habillage sonore d’Emmanuel Six qui donne la réplique aux danseurs et de souligner l’excellente idée que d’utiliser des passages de discours dada.
Rafael Smadja et Iliass Mjouti se jettent dans cette fantasmagorie, sans relâche, avec tout le talent qui font de ces danseurs des comédiens à part entière.

Zoom Dada raconte une histoire, celle de ne pas faire tomber dans l’oubli nos rêves de liberté et conforte les rêves des enfants.

Cie Théâtre Bascule – Stéphane Fortin – Zomm Dada – Collège de la Salle – Ts les jours (sauf les 12 et 19 juillet) à 10h30 et 16h00. p.143 du programme du Off

Laurent Bourbousson

Share