Boudoir du Off : Rachid Bouali

Le jour où ma mère a rencontré John Wayne et Un jour j’irai à Vancouver de et par Rachid Bouali (Compagnie La Langue Pendue) sont joués en alternance à la Bourse du Travail, à Avignon, jusqu’au 30 juillet. Rencontre avec celui qui est tombé dans le théâtre, par hasard.

Rachid Bouali dans "Un jour j'irai à Vancouver"

Rachid Bouali dans « Un jour j’irai à Vancouver »

Lire la suite

Share

Pascale Daniel-Lacombe : « Il faut travailler à la pratique d’être spectateur, d’être artiste, tous les jours, de mieux en mieux. »

Pascale Daniel-Lacombe, directrice artistique et metteur en scène du Théâtre du Rivage, présente à la scène nationale La Garance (Cavaillon), À la renverse de Karin Serres, spectacle pour tout public à partir de 11 ans. Interview autour du processus de création de cette belle pièce, du travail de la compagnie et de la place de la Culture (ou de la « Jouvence ») aujourd’hui. Pascale Daniel-Lacombe fait du bien aux spectacteurs. Lire la suite

Share

Renaud Marie Leblanc

La rencontre s’est effectuée au Théâtre de la Minoterie-Joliette, avant une des représentations de Fratrie, de Marc-Antoine Cyr.
Renaud Marie Leblanc fait partie des metteurs en scène amoureux des écritures contemporaines, des ces metteurs en scène ouverts à la critique, pourvu qu’elle soit constructive, de ces metteurs en scène qui ont une rage féconde.
Avec Fratrie, Renaud Marie Leblanc présente un travail à la maîtrise parfaite.

Retour sur notre rencontre en 3 volets.

Premier volet : Les écritures contemporaines

Second volet : L’écriture de Marc Antoine Cyr

Troisième volet : Les politiques culturelles

Share