Vu dans le OFF 2015 : Zaza Fournier

En débutant son tour de chant par le titre Les Chiens, Zaza Fournier pose un cadre poétique, celui des métaphores de nos vies. L’image des bouquets de fleurs et d’orties qui entourent la meute de chiens la regardant passer agit alors comme un miroir. Son auditoire est cette meute avec laquelle Zaza Fournier va traverser une heure durant les pépites qui composent son dernier album, dans un moment suspendu, intime et chaleureux.

Pour elle, comme pour son acolyte de scène, le beatboxer, pianiste, Matthew Ker (MaJiker pour nom de scène), il n’est pas question d’enchaîner les titres les uns après les autres.
L’histoire qu’ils nous racontent est celle de nos amours déçus, de nos envies de partir, de nos errances comme avec le titre Nuits blanches. La poésie que renferme chaque titre éclabousse l’auditoire et le transporte loin de cette salle exiguë. On voyage les yeux ouverts, au milieu de champs de fleurs servant à énumérer nos sentiments amoureux (La jeune fille aux fleurs), ou encore dans les méandres des questions de genre avec Mademoiselle et Garçon. Le titre 16 ans et demi nous permet de regarder par-dessus notre épaule, de nous jauger, comme pour mieux prendre conscience du chemin parcouru.
Son ultime titre Les filles est un appel aux souvenirs et c’est avec délectation que de se laisser transporter à nouveau aujourd’hui dans cette belle traversée, beaucoup trop courte.

Zaza Fournier ©NicolasMithois

Zaza Fournier ©NicolasMithois

Avec un brin de nostalgie et beaucoup d’humour, Zaza Fournier colorie notre quotidien de ses notes de musique, de sa voix chaude. On pourrait lui attribuer une descendance, trouver des similitudes avec des chanteuses existantes, mais faisons fi de cela, l’âme de Zaza Fournier est unique, ce qui fait d’elle une artiste précieuse. Si vous souhaitez retrouver votre joie perdue, que vos pas vous guident jusqu’à elle, c’est un conseil d’ami.

Zaza Fournier. Théâtre L’arrache-Coeur. Ts les jours jusqu’au 26 (relâche le 19 et 24 juillet).
Sur Youtube

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *