Vu #OFF16 : Tom Poisson est heureux, et nous avec !

Tom Poisson livre une comédie urbaine musicale et cinématographique qui fait se sentir bien. Salvateur de nos jours. Retour.

Tom Poisson. Heureux comme des cerfs-volants.

Tom Poisson. Heureux comme des cerfs-volants.

Au mois de février dernier sortait le sixième album de Tom Poisson, Heureux comme les cerfs-volants (on ne compte pas ici les albums avec Les Fouteurs de Joie !). A cette occasion, une interview avait été réalisé (à retrouver ici) et nous avions discuté de la tournée qui le mènerait jusqu’en Avignon. C’est chose faite, puisque depuis le début du festival, il est sur scène, accompagné d’Isabelle Morin, de Jérôme Lifszyc, de Grégory Taglione et d’Emiliano Turi, tous les soirs à la Présence Pasteur, à 22h25. Ils réussissent à faire quelque chose de rare de nos jours : rendre le public heureux et le faire nager dans le bonheur d’avoir partager cette comédie musicale et cinématographique.

Heureux comme les cerfs-volants est donc l’histoire d’amours contrariés et d’amitiés. Un peu comme dans la vie de tous les jours. Construit sur le canevas d’une comédie, Tom Poisson réagence les titres de son album pour en faire une histoire dans laquelle on suit les trajectoires des divers personnages. Le concert devient un ensemble choral, allant flirter avec le théâtre. Cette volonté de dépasser le cadre du concert était assumé dès l’écriture de l’album puisque ce dernier s’accompagne d’une nouvelle.

Tom Poisson chante des choses de la vie, des joies petites ou grandes, des peines qui sont toujours immenses et insurmontables, des moments où l’on perd pied, des remises en question… avec finesse et poésie. Les paroles des chansons sont justement illustrées par les images vidéos de Grégory Taglione, réalisées en direct, donnant une atmosphère particulière à des états d’âme ou autres pensées. L’apport cinématographique, important pour cette comédie, permet de croiser les personnages de l’album, ce fameux Hugo, Fleur, Foued, Lili, Jean-Paul, François, Martine, Alexandrine, Fred et bien d’autres. Il règne au-dessus tout cela Les choses de la vie de Claude Sautet.

Les interprétations des chansons sont magnifiques et emmènent le public dans ces histoires qu’il connaît, pour les vivre parfois. Le bonheur d’assister à cet objet scénique est communicatif et on en sort heureux… comme des cerfs-volants.

Heureux comme les cerfs-volants, de et avec Tom Poisson, Isabelle Morin, Jérôme Lifszyc, Grégory Taglione et Emiliano Turi, tous les soirs à 22h25, Présence Pasteur, jusqu’au 30 juillet.

Laurent Bourbousson

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *