VU #OFF17 : La vedette du quartier, Like a Rolling Stone

Il avait fait mouche l’an dernier avec Liebman Renégat, Riton fait coup double avec son nouveau spectacle. Retour par Bernard Gaurier.

Riton Liebman ©Yves Kerstius

1977. Riton, 13 ans, découvre les portes de la gloire avec Bertrand Blier. Préparez vos mouchoirs le propulse, sur grand écran, dans les pattes de Dewaere et Depardieu mais aussi dans les bras et le lit de Carole Laure. Un film « choc » qui éclabousse les carcans et touche là où ça gratouille. Le petit gars de Bruxelles devient une Vedette !
Et puis, forcément, revient le quotidien et le regard des autres après ces débuts fracassants…
« Et alors, Carole Laure… ? »… Les questions posées qui se font ritournelles infernales, anges noirs d’un demain grandir.
Et, Ses Rêves à lui qui vont s’amplifier, se frotter et se diluer à Paris dans les castings et les nuits des « Bains Douches »…

Sous le couvert d’un humour à la mitraillette, Riton Liebman nous offre une grande ventrée d’humaine tendresse. C’est derrière les mots, qu’il nous livre, qu’il faut regarder, là où les yeux et le corps de l’acteur nous donne à voir, avec une grande pudeur, les arènes de ses combats.
Il n’y a pas d’apitoiement sur soi dans ce spectacle, il n’y a pas non plus de recyclage d’un passé éphémèrement glorieux ; il y a un enfant qui est devenu un homme et qui a dû faire face à la vie qui n’est pas toujours celle qu’on rêve quand on est petit.
On ri, on sourit, on se prend de tendresse, on sort de ce moment riche « d’un peu plus de quelque chose ».
Riton, 40 ans plus tard… Certes, il a un peu moins de cheveux, mais il a du Talent !

Bernard Gaurier

La vedette du quartier au Théâtre Des Doms jusqu’au 26 juillet (relâche le 19) à 17H15
Interprète(s) : Riton Liebman
Texte : Riton Liebman
Collaboration à la mise en scène : Jean-Michel Van den Eeyden
Assistants à la mise en scène : Yannick Duret et Aurélie Alessandroni
Lumières : Xavier Lauwers
Scénographie : Olivier Wiame
Création sonore : Vincent Cahay
Collaboration vidéo : Simon Delecosse

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *