VU #OFF17 : Les déclinaisons de la Navarre de la Compagnie pjpp

Il ne vous reste plus qu’aujourd’hui pour découvrir le travail de la Compagnie pjpp. Ça se passe à 10h20 à la Manufacture. Retour et interview.

Compagnie pjpp ©Claire Lise Hardant

Certainement que vous vous êtes déjà surpris en pleine séance de play-back d’une chanson devant votre miroir de salle de bain ou bien à rejouer des scènes de films avec des potes, le temps d’une soirée. Si c’est votre cas, vous vous retrouverez dans Les déclinaisons de la Navarre de la Compagnie pjpp.

Claire Laureau et Nicolas Chaigneau rejouent à l’envi une scène d’un téléfilm. Partant d’un dialogue réel, les danseurs se transforment en comédiens. Cela commence délicatement par leur interprétation de ce dialogue. Elle sera Marguerite de Valois et lui, Henri de Navarre.
Puis, le duo déraille par parcimonie. Des dialogues récités, s’en échappent certains mots déséquilibrant ainsi la compréhension afin de troubler la perception. Tout devient prétexte à modifier les intentions de l’échange initial. Si les mots restent à l’esprit, les situations deviennent toutes plus irréalistes que fantasques.

Le duo se transforment, ainsi, au gré de leurs envies. Il peuvent être les sous-titres grimaçants du dialogue, transporter Henri de Navarre et Marguerite de Valois en boîte de nuit, les représenter en animaux… Autant de métamorphoses toutes sacrément réussies et d’une maîtrise parfaite.

Claire Laureau et Nicoles Chaigneau souhaitaient, avec Les déclinaisons de la Navarre, « créer un spectacle accessible, léger et exigeant ». Voici qui est réussi.

Interview de Claire Laureau et de Nicolas Chaigneau autour de ce travail décalé et précis :

Laurent Bourbousson

Les déclinaisons de la Navarre, à la Manufacture (Patinoire), jusqu’au 26 juillet à 10h20.
Conception, interprétation : Claire Laureau et Nicolas Chaigneau
Lumière et Son : Benjamin Lebrun, en collaboration avec Valérie Sigward
Musique : Stanley Myers, Crystal Castles, Xavier Cugat, Jessica Jalbert, Johann Sebastian Bach, Johann Strauss Sr, Mauricio Kagel, Laurent Perrier
Montage son : Nicolas Chaigneau et Claire Laureau

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *