Uzès Danse 2016 : un festival tout en équilibre

16 mai 2016 /// Les retours
0 0 vote
Évaluation de l'article

Liliane Schaus, directrice du CDC d’Uzès, s’apprête à dévoiler en images la programmation de l’édition 2016 du festival, le jeudi 19 mai à 18h00, à la médiathèque d’Uzès. Une programmation en deux temps, et il y en a pour tout le monde. Lecture du programme. Photo ci-dessus : Atlas/Etudes#4 de Michele Murray ©Philippe Vu

LadiesFirst de Marion Muzac ©NicolasDoubre

LadiesFirst de Marion Muzac ©NicolasDoubre

La formule de l’année dernière, à savoir le festival sur deux week-end, dont un entier, a porté ses fruits puisqu’elle est proposée à nouveau. Du vendredi au dimanche, pour la première partie du festival, et du jeudi au samedi, pour la seconde. Comme pour trouver un équilibre entre le tout public et donner une place à la performance.

L’ouverture du premier week-end se fait avec Marion Muzac et son projet Ladies First (vendredi 10). Des adolescentes d’aujourd’hui rendent hommage aux danseuses d’hier, danseuses iconiques puisque on retrouvera : Loïe Fuller, Isadora Duncan, Ruth Saint Denis, Martha Graham et Joséphine Baker. Le Collectif Mobil Casbah sera de la partie et proposera la Piste à dansoire pour cette première soirée. Dansez, dansons, tant que nous le pouvons !

En souvenir de l'indien-d'AudeLachaise ©Sarah Oyserman

En souvenir de l’indien d’AudeLachaise ©Sarah Oyserman

Michèle Murray et Aude Lachaise se partageront la journée du samedi. Si on attend avec impatience la dernière création d’Aude Lachaise, En Souvenir de l’Indien, ce même jour, le vernissage de l’exposition Danser la peinture de Philippe Verrièle et de Laurent Paillier aura un écho particulier avec le parcours Atlas/étude de Michèle Murray.

Dimanche 12, Thomas Lhemen proposera A piece for you, pièce participative qui invite les participants à offrir à une personne de leur choix une improvisation. Le spectacle se construit durant la semaine (pour participer, tous les renseignements au 04 66 03 15 39). Nadia Beugré et son saisissant Quartiers libres (vidéo ci-dessous) ainsi qu’Arnaud Saury, un brin mystique avec En dépit de la distance qui nous sépare, clôtureront ce premier week-end.

Le festival reprendra le jeudi 16 avec une restitution des ateliers menés par la compagnie La Zampa (Magali Millian et Romuald Luydlin) en direction des publics scolaires. 122 éléves de 5 établissements scolaires ont travaillés avec les chorégraphes autour de leur création B&B, inspirée du conte La Belle et la Bête. La restitution de ces travaux donne lieu à un spectacle en matinée. La Zampa présentera B&B à 19h00. David Wampach, artiste associé à Uzès Danse, vient avec son SACRE, tout en halètements pour mieux interroger la notion intrinsèque au mot.

Mickaël Phelippeau, chorégraphe très apprécié sur le blog (articles ici et ), sera présent avec son nouveau portrait chorégraphique Llámame Lola, avec la danseuse Lola Rubio. Marlene Monteiro Fretas présentera Jaguar, fruit de la coproduction A-CDC 2016.

La dernière journée du festival, le samedi 18, débutera à 11h pour se terminer à 22h et sera placée sous le signe de la performance. La chorégraphe allemande Angela Schubot questionne le corps « sans pouvoir » dans Körper ohne Macht ; Iva Sveshtarova, Rose Beerman, Sonja Pregrad et Willy Frager réunis autour du projet Balkan Dance Reality Show interrogent la notion même du spectacle. En début de soirée, on retrouvera le chorégraphe Emmanuel Eggermont pour Strange Fruit et le festival se clôturera avec Karl Van Veldan pour MARS II (version in situ).

Du 20 mai au 18 juin, vous pourrez aussi découvrir l’exposition La danse contemporaine en question, du Centre national de la danse et de l’Institut français à la médiathèque d’Uzès. Rassemblée autour de 9 thématiques, la danse contemporaine livre ses points d’entrée, comme pour mieux vivre ce festival.

Le choix du blog : Aude Lachaise, Nadine Beugré, Marlene Monteiro Fretas, Arnaud Saury, Mickaël Phelippeau et un penchant prononcé pour la dernière journée du festival.

Pour tous renseignements, le site d’Uzès Danse par ici.
Pour le solo de Nadia Beugré, Uzès Danse fait un appel au recyclage : 1200 bouteilles en plastique sont nécessaires (vides, sans étiquettes, avec bouchons) pour la scénographie. Renseignements : 04 66 03 15 39.

Laurent Bourbousson

0 0 vote
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x