Ouverture de saison : CDC Les Hivernales (Avignon)

8 octobre 2016 /// Les retours
0 0 vote
Évaluation de l'article

L’équipe de CDC Les Hivernales a présenté sa demie-saison en compagnie des artistes associés, les Naïf production. Retour.

Naïf Production ©Cédricmatet

Naïf Production ©Cédricmatet

12 rendez-vous attendent le public de la danse d’Avignon au CDC Les Hivernales du 9 octobre au 16 décembre. Isabelle Martin-Bridot (directrice déléguée), Virginie Pradal (attachée à la programmation et à la production) et Marion Coutel (attachée aux relations avec les publics et à la communication) ont présenté ces rendez-vous comme autant d’invitations à découvrir la danse dans sa pluralité.

12 rendez-vous, donc, parmi lesquels une nouveauté est à noter, celle de l’Atelier de pratique ouvert à tous les niveaux. Nans Martin, programmé lors du festival de février dernier, inaugurera la session, le 29 octobre. Suivront ceux de Sylvain Bouillet (le 19 novembre) et de Mathieu Desseigne-Ravel (le 3 décembre). D’autres ateliers pour les professionnels sont aussi programmés et seront dirigés par Nans Martin, Édouard Hue et Daniele Albanese. Voici pour la pratique.

Le programme des rencontres avec les chorégraphes est très réjouissant : Christian Rizzo sera présent le 13 octobre pour la diffusion de TTT (Tourcoing-Taipei-Tokyo), son travail autour de l’image virtuelle, dans le cadre du Parcours de l’Art. Édouard Hue, danseur chez Olivier Dubois notamment, viendra parler de sa prochaine création Meet Me Halfway le 24 novembre et enfin, et l’année se terminera avec Daniele Albanese, le 8 décembre.

Cette soirée était aussi l’occasion de présenter les artistes associés à la structure pour 3 ans, dans le cadre du dispositf d’aide à la création dont le Ministère de la culture et de la communication a doté tous les centres de développement chorégraphique. Les Naïf Production (Sylvain Bouillet et Mathieu Desseigne Ravel), qui travaillent déjà depuis le début de l’année dans le lieu, sont les artistes associés sur cette période. C’est autour de leur dialogue que s’est dessiné leurs univers. La projection du reportage photo de leur précédente création, Je suis fait du bruit des autres, fruit d’un travail avec des amateurs, sur la notion de l’identité, ainsi que le film tourné en Allemagne, dans une usine désaffectée, sur leur création actuelle La mécanique des ombres, ont séduits le public.

2017 et 2018 seront autant d’occasions de croiser leur travail, et pour cause, leurs créations vont s’enchaîner avec un certain rythme.
En février 2017, ils présenteront, avec Lucien Reynès, La mécanique des ombres (ndlr une sortie de résidence avait eu lieu en avril dernier au CDC Les Hivernales). Mathieu Desseigne Ravel proposera, pour la fin de l’année prochaine, un solo sur l’idée du singulier. Sylvain Bouillet présentera un duo avec son fils en 2018. Ce duo questionnera le lien père/enfant et donnera lieu à des ateliers ouverts aux papas et à leur enfant.
Et fin 2018, une création collective qui s’intitulera Des gens qui dansent.
Mais les propositions de la compagnie ne s’arrêtent pas là, ils souhaiteraient renouveler l’expérience de leur première création Je suis fait du bruit des autres. Une autre idée à affiner est celle de donner des rendez-vous informels avec le public, curieux de les suivre dans la démarche suivante : échanger et penser autour d’une thématique afin de nourrir leur danse de ces échanges. Une forme mouvante de rendez-vous pour une structure qui l’est tout autant de par le souhait de ne pas signer leurs propositions d’un seul nom.

Dire toutes ces réjouissances ferait presque oublier de mentionner que l’on attend avec impatience la nomination de la personne qui prendra le poste de la direction du lieu, toujours vacant depuis la fin de l’année 2016… Mais en attendant cela, aller voir, pratiquer, cet art éphémère qu’est la danse, elle en a bien besoin.

Toutes les informations sont à retrouver ici.
A voir le dimanche 9 octobre au CDC Les Hivernales, la répétition publique de Au coeur de Thierry Thieû Niang, créée au Festival d’Avignon 2016.

Laurent Bourbousson

0 0 vote
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x