Théâtre des Doms (Avignon) : Isabelle Jans, ultime programmation et puis s’en va

1 juillet 2015 /// Les interviews

C’est fin mai que nous nous sommes rencontrés, avant que la folie avignonnaise du mois de juillet ne bâte son plein. Isabelle Jans est l’esprit du Théâtre des Doms. Rencontre avec celle qui tire sa révérence en septembre pour un choix qu’elle assume, car « qui a deux maisons, fini par perdre la raison ».

C’est dans les bureaux du Théâtre des Doms, qu’Isabelle Jans est revenue sur son l’histoire du théâtre. De arrivée à Avignon, avec Philippe Grombeer et sur son parcours au sein de cette structure. Cela fait 13 ans qu’Isabelle officie pour la région Wallonie-Bruxelles à Avignon. Véritable vitrine de la création belge, le Théâtre des Doms offre à son public un panorama éclectique brassant ainsi différents genres.

Affiche du Off 2015 - Théâtre des Doms ©RacasseStudio

Affiche du Off 2015 – Théâtre des Doms ©RacasseStudio

L’originalité de la programmation du festival se démarque de ce qui se fait en France, et c’est tant mieux pour le public car avec la sélection de 6 spectacles, « il ne faut pas que les spectacles entrent en concurrence les uns avec les autres ». Cette année, les 6 spectacles sont fortement engagés et c’est pour cette raison que l’affiche du festival représente une « pique à frites, arme d’imagination massive, illustratrice de la programmation ».

Dur métier que de programmer entre ici et là-bas.

Ce sont des allers-retours incessants qu’Isabelle Jans et Hervé d’Otreppe (Directeur adjoint) font entre Avignon et la Belgique.
Une veille sur les projets en cours, sur les spectacles à aller voir du côté de la Wallonie, un déchiffrement constant pour faire éclore aux yeux de tous la compagnie à voir, voici ce qu’est le quotidien de la Directrice du lieu et son Directeur adjoint.
Même si elle quitte ce lieu qui lui tient à cœur en septembre, Isabelle Jans a toujours cette voix pétillante lorsqu’elle parle de théâtre et de création en Belgique. La réponse à la question de savoir pourquoi elle a décidé de partir lui est personnelle, mais affirme qu’elle aime son métier et cela se ressent dans notre discussion.

J’ai osé lui faire feuilleter un livre imaginaire, celui de ses 13 années passées ici, à Avignon afin qu’elle en sorte ce qui lui paraissait être les meilleurs moments. Voici sa réponse :

Son successeur, Alain Cofino Gomez, viendra prendre le pouls des Doms durant le festival. Elle est confiante alors sur le rôle que cet homme de théâtre (auteur de pièces) tiendra pour la vitrine Wallonie-Bruxelles.
Et je viendrai, aussi, prendre le pouls de l’ultime saison d’Isabelle.

Retrouvez la programmation du Théâtre des Doms : ici.

Laurent Bourbousson