[VU] Roulette russe, le conte de Mitia Fedotenko

13 avril 2022 /// Les retours
5 2 votes
Évaluation de l'article

Avec Roulette russe, le danseur et chorégraphe Mitia Fedotenko écrit un conte empreint de sa culture et livre au public un spectacle où danse et théâtre s’unissent pour le plonger jusqu’au plus profond des âmes. Retour.

Le chorégraphe russe d’origine ukrainienne développe depuis plus 25 ans, en France, une écriture et une œuvre sans compromis. Sa danse le caractérise au plus haut point. Elle est exigeante, précise et énergique comme l’homme qui la danse.

Notre chemin a croisé celui de Mitia Fedotenko en 2008 lors de la création de sol’o pluriel et un peu plus où il questionnait l’identité, pièce chorégraphique au travail riche de sens et de théâtralité. Pour ce nouvel opus, sur lequel il travaille depuis 2 années, on retrouve avec joie cette richesse et cette théâtralité qui le caractérisent.

Pour Roulette russe, il convoque au plateau toute la culture russe de ses origines et bien plus. On y croise les ombres de Dostoïevski, de Gogol, de Malevitch, la figure d’Hamlet de Shakespeare mais surtout, il y a la présence incandescente du chorégraphe.

Mitia Fedotenko, jusqu’au-boutisme

S’il ne fallait retenir qu’un mot pour qualifier Roulette russe, ce serait jusqu’au-boutisme. En offrant au public une place particulière au cœur de sa création, le chorégraphe l’entraîne dans une course où tout peut vaciller d’un moment à l’autre. Les mouvements, les paroles et les riffs de guitare ne vont pas lâcher le public durant toute l’histoire qui se déploie sous ses yeux.

Car oui, Mitia Fedotenko nous raconte une histoire ou plutôt des histoires qui vont résonner de manière différente chez chacun de nous. Nous perdant parfois, il nous rattrape toujours pour nous immerger un peu plus dans un état d’alerte permanent.

Roulette russe, entre le dehors et le dedans

La scénographie de Nicolas Gal place le danseur dans une dualité que l’on pourrait définir de dehors/dedans. Le cercle tracé sur le plateau dans lequel un cube prend place en son centre devient un espace où l’existence se joue à chaque mouvement dansé, à chaque parole énoncée.

Mitia Fedotenko chorégraphie le moi, le ça et le surmoi, le dedans et le dehors d’un être dansant, d’un artiste. Pour cela, il convoque ses figures tutélaires pour mieux les détourner afin de les faire siennes. Tout s’entrechoque et se percute dans une danse faite de convulsions, de spasmes et de transes sur une musique jouée en live par Alexandre Verbiese, à la présence certaine d’un double fantasmé.

Un jeu chorégraphique

Avec pour titre Roulette russe, on ne peut s’empêcher de penser au jeu de hasard qui peut s’avérer mortel pour celui qui appuierait sur la gachette de son revolver pointé sur sa tempe, lorsque tout espoir s’est envolé.

Ici, la Roulette russe devient un jeu chorégraphique où la folie des personnages convoqués révèle la force ultime d’être au monde. On pense à cette magnifique et poignante scène où l’interprète, face à sa machine à écrire, livre un combat pour faire advenir le mot qui contient toute sa rage de vivre, ou encore à ce lâcher de billes qui sont autant d’invidus pris dans la tourmente du monde.

Tout résonne alors comme des urgences dans cette Roulette russe. Urgence d’être, urgence de résister, urgence de combattre, urgence de s’unir, urgence de se questionner, et surtout celle de continuer à vivre. Vivre jusqu’au bout avec ou sans folie, mais de continuer à vivre même si Rien dehors n’a de sens.

Laurent Bourbousson
Crédit photo : Alain Scherer

Générique

Roulette russe a été vue le 30 mars 2022 à Agora, Le Crès. Reprise de la pièce dans le cadre de DansePlatForma au Domaine d’O. Date à venir prochainement.

Découvrez le site de la compagnie AUTRE MiNa

Chorégraphie: Mitia Fedotenko / Regard extérieur : Natacha Kouznetsova / ​Danse : Mitia Fedotenko / Musique live : Alexandre Verbiese / ​Scénographie : Nicolas Gal / Costumes : Sophie Bastide / Création lumière : Julie Valette / Création sonore : Alexandre Flory / Régie générale : Julie Valette

5 2 votes
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager
0
Would love your thoughts, please comment.x