BOUDOIR DU #OFF18 : Thomas Pouget : La culture doit être partout

BOUDOIR DU #OFF18 Thomas Pouget : La culture doit être partout

30 juillet 2018 /// Le boudoir du OFF - Les interviews

C’est en compagnie de Thomas Pouget (Cie La joie errante) que nous clôturons la série des Boudoirs du #Off18. Une rencontre en toute simplicité avec ce metteur en scène qui œuvre pour la décentralisation théâtrale. Passionnant.

Pour Thomas Pouget, la culture doit être partout. En plus d’être une évidence, lorsque vous discutez avec lui, cela semble inscrit dans ses gènes. C’est peut-être pour cela sa compagnie La joie errante est en résidence au Ciné-Théâtre de Saint-Chély d’Apcher, commune située dans le nord-ouest de la Lozère.
Le public a pu le croiser en compagnie de Sylvain Lecomte, durant ce #OFF18 au Pandora, pour Épître aux jeunes acteurs (lire le retour ici), une conférence-pièce d’Olivier Py.

Nous nous étions alors promis de nous voir en toute fin de festival pour faire un bilan de ces trois semaines passées et parler du projet en cours de création, Vacarme ou comment l’homme marche sur la terre, avec Sylvain Lecomte et Valentin Clerc (reportage France 3 à voir ). On retrouve à l’écriture, pour ce projet, François Perache, à qui l’on doit la fiction pour France Culture 57, rue de Varenne ou encore la fiction documentée et tragi-comédie De guerre en fils, pour Arte radio. Rencontre en terrasse, un après-midi de fin de festival.

Propos recueillis par Laurent Bourbousson
Crédit photo : Mila Savic

 

Poster un Commentaire