LES ÉLANCÉES : une 20ème édition en grand !

8 février 2018 /// Les interviews
0 0 vote
Évaluation de l'article

Du merveilleux, de l’éblouissement, de l’utopie… le festival Les Élancées, qui aura lieu du 12 au 25 février, en est à sa 20ème édition pour le plaisir de tous. Échange avec Anne Renault, directrice de Scènes&Cinés.

Au fil des années, le festival Les Elancées est devenu une institution sur le territoire que compose la régie culturelle Scénes & cinés. D’Istres à Cornillon-Confoux, en passant par Miramas, ou encore Port-Saint-Louis, Grans, ou Fos-sur-Mer, le cirque contemporain, la danse et autres variations autour des arts du geste se partagent une programmation sur une dizaine de jours.

Lorsque vous demandez à Anne Renault, à la direction artistique du spectacle vivant et de la régie, ce que cela lui fait d’en être à la 20ème édition, celle-ci vous réponds : « Très honnêtement, je n’ai pas l’impression d’avoir passé autant de temps. Je trouve assez formidable de proposer depuis ces années des spectacles transversaux et d’autres événements autour du cirque. »
En effet, Les élancées ont une longue histoire derrière elles. 207 compagnies de cirque ont été accueillies, 170 de danse, 53 chapiteaux montés sur le territoire, 90 créations… et un public toujours aussi nombreux. « Une partie de ce public ne vient que pour ce festival« , nous confie la directrice.
Un public de passionnés, donc, pour l’art du cirque qui a évolué au fil des saisons : « Le cirque contemporain s’est transformé. Les élancées ont grandi avec lui. Il y a énormément de compagnies qui se sont professionnalisées, qui sortent du Cnac. Nous sommes vraiment ravis d’avoir accompagné leur développement pour certaines. »

Parmi les compagnies, si certaines sont internationalement connues, telles que Les 7 doigts (Québec – Canada) ou encore le Cirque Eloize (Québec), d’autres sont du territoire régional, comme la Mondiale Générale, CUBe association, ou encore Libertivore. L’idée première de cette programmation est « d’aiguiser la curiosité dans un monde où tout est donné » confirme Anne Renault.

Phasmes de la Cie Libertivore ©T. Prôneur

Et c’est avec une passion communicative que son discours se déploie. Cela fait tellement de temps qu’elle navigue dans les réseaux du cirque, que son œil affuté débusque des petites pépites. Ce sera le cas, notamment, pour le spectacle Les Dodo’s de la compagnie le P’tit Cirk qui parcourt le monde en caravanes, régénérant ainsi l’idée de la troupe de cirque itinérante que l’on peut avoir à l’esprit.

Ce festival repose également sur une question de fidélités artistiques et l’énergie collective et communicative sur la durée. « Ce festival d’une dizaine de jours permet de proposer des spectacles en dehors de notre programmation de saison. Cela a pour effet de booster les équipes des différents lieux. Nous touchons différents publics pour lesquels je crée des parcours durant le week-end. Le public voyage au sein de notre territoire et découvre, parfois, des paysages qu’il ne voit pas ou plus. Tout cela grâce à nos chapiteaux montés ici ou là« .

Les spectacles proposés viennent aussi jusqu’aux écoles. Ce sera le cas pour le spectacle Ma Maîtresse ? du Collectif Sauf le dimanche, véritable rencontre entre une équipe artistique et les 19 classes de maternelle et primaire de Cornillon-Confoux. En effet, la journée d’école commencera normalement pour les élèves de ces classes, mais sera perturbée par l’incursion d’une maîtresse un peu particulière. « Les enfants sont un véritable vecteur de communication. Et il n’est pas rare de voir des familles venir aux différents spectacles. C’est pour cette raison également que nous entretenons une politique tarifaire basse pour permettre au plus grand nombre de venir. Ce festival est vraiment construit autour de l’idée du partage« .

C’est avec émerveillement que le public vit les différentes propositions. Bien que divertissant, le cirque contemporain offre une lucarne de poésie. « Nous invitons le public à prendre du plaisir à regarder le monde différemment« , ponctue Anne Renault en guise de conclusion.

Propos recueillis par Laurent Bourbousson.
Photo : Les Dodos ©K. Boonen

Festival Les élancées, du 12 au 25 février 2018. Retrouvez la programmation ici.
Spectacles complets : Bosch Dreams de la compagnie Les 7 doigts, Urban de Circolombia, Entre chien et loup de la Cie 3 x rien.

0 0 vote
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x