[Vécu] Une Nocturne bouillonnante à La Collection Lambert 

7 avril 2024 /// Les retours
4.8 4 votes
Évaluation de l'article

C’était jeudi 4 avril 2024, de 19h à 22h dans les locaux de la Collection Lambert, en intérieur et à l’extérieure, en haut, en bas et au sous-sol, aux cours visibles et invisibles du lieu, pour tout public qui souhaitait découvrir un vrai bouillonnement d’idées et de créations plus ou moins fixes ou éphémères.

La Nocturne, événement né d’un partenariat entre l’association Tube à Idées d’Avignon Université et la Collection Lambert, a invité les jeunes artistes issus des écoles et associations du territoire à investir les espaces de la Collection Lambert le temps d’une soirée. Visant à mettre en valeur le regard sensible des jeunes artistes et apprentis, la proposition envisageait la mise en place d’une rencontre artistique au croisement de l’exposition actuelle Revenir du présent, regards croisés sur la scène actuelle et des jeunes artistes. Chaque artiste intervenant, agissait par l’invention ou l’installation d’une œuvre-projet en dialogue avec une œuvre de l’exposition temporaire du musée, œuvrant ainsi à la fois sur la question transmédiale et intergénérationnelle dans l’art et le débat de l’accessibilité institutionnelle pour tous. 

La soirée, prenant la forme d’un happening élaboré, a accueilli des performances, des œuvres plastiques, de la musique urbaine en courts sets déambulatoires, un drag show et d’autres rencontres entre artistes, médiateurs, professionnels du monde culturel et le public. Cette effervescence d’actions et de « rendez-vous » visuels, déplaçait davantage notre rapport à l’expérience muséale, reprochant presque le cadre d’un art collectif d’un contexte du community art qui façonne l’esthétique actuelle à travers la participation des communautés élargies dans l’art. En ce sens, l’œuvre-happening dépendait de la présence et l’attitude du public présent, ainsi que de l’enjeu d’un regard et d’une lecture ouverts, qui ont été maintenus dès le départ.

Le dialogue étendu au-delà d’une préoccupation purement artistique, est devenu à mon avis le défi central de cet évènement.

Relier sa sensibilité et son regard aux sensibilités et aux regards des autres. “ Chercher les mots ” , tel qu’il a été défini il y a quelques jours par le directeur du Festival d’Avignon Tiago Rodrigues, pour parler de ce que l’on partage et de ce que l’on ressent de l’univers artistique, miroir-vecteur ou passeur aussi de notre vie. Avec l’accent sur l’expérience collective de l’art, le happening en question à la Collection Lambert a bien réussi son propos lors d’une nocturne éclairée par la poésie des étoiles et partagée convivialement dans la fraîcheur du printemps.

Iliana Fylla
Phtos : ©Iliana Fylla

Générique

La Nocturne a été conçue par l’association Tube à Idées d’Avignon Université et la Collection Lambert en partenariat avec : l’École Mont Cotton, l’ESAA (Ecole Supérieure d’Art d’Avignon), Radio Campus Avignon, Détroit et Bourlesque.

L’association Tube à Idées co-organisatrice de La Nocturne, a pour objet la valorisation du Master Culture et Communication, parcours Arts et Techniques des Publics d’Avignon

4.8 4 votes
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager
0
Would love your thoughts, please comment.x