Avignon Jazz Festival : Rymden en concert de clôture

4 août 2019 /// Les interviews

Le Cloître des Carmes accueille Avignon Jazz Festival pour une série de trois concerts, après le Tremplin Jazz. Michel Eymenier et Gilles Louis-Eloi, les co-présidents de l’association, nous présentent les soirées. Aujourd’hui, le concert événement de Rymden vient clôturer le festival.

C’est un événement en soi auquel va assister le public, ce soir, dans le Cloître des Carmes, car le groupe, formé depuis peu, est très peu programmé dans les festivals cette année ! Rymden est le réusltat d’une fusion des membres des groupes e.s.t. et New Conception of Jazz. Onretrouvera sur scène Magnus Öström (batterie), Dan Berglund (contrebasse) et Bugge Wesseltoft (piano, claviers). Présentation du concert du soir, avec pour première patie Nefertiti Quartet.

Le concert du soir : Rymden et Nefertiti quartet (1ère partie)

En clôture de festival, vous recevez Rymden. On sent une frénésie rien qu’à l’énonciation de ce nom. 
Gilles Louis-Eloi : Oui. Rymden est l’association de deux formations emblématiques du jazz européen : e.s.t et New Conception of Jazz. Le premier est le groupe de Esböjen Svensson, décédé en 2008 alors que le festival devait le recevoir, et le second, celui de Bugge Wesseltoft, qui est un musicien impressionnant. II a révolutionné le jazz avec l’apport de l’électronique dans leur composition. C’est une belle association. Rymden signifie espace en norvégien. On assistera à une chose nouvelle. Je suis très fier qu’il soit en clôture du festival.
Michel Eymenier : C’est une musique avec de belles compositions. Pour nous, c’est une chance de les avoir. Le groupe s’est formé il y a peu de temps et les festivals qui avaient fait leur programmation ne pouvaient pas les programmer !
Gilles Louis-Eloi : En première partie, ce sera Nefertiti Quartet mené par la pianiste Delphine Deau. Je l’ai rencontrée à Avignon et j’ai été impressionné par sa façon de jouer, de composer. Elle est dans la filiation de Wayne Shorter, un grand compositeur d’œuvres très contemporaines. On assiste avec ce quartet à un bel échange entre Delphine Deau avec Camille Maussion, qui joue des saxophones. Le Nefertiti quartet a gagné le concours de Jazz Migration et l’Europa Jazz à Copenhague, il y a 15 jours.

Propos recueillis par Laurent Bourbousson
Photgraphie : Rymden (de g. à dte) : Dan Berglund, Bugge Wesseltoft, Magnus Öström © Egil Hansen

Renseignements

Avignon Jazz Festival du 31 juillet au 4 août 2019.
Dimanche 4 août : Rymden (1ère partie Nefertiti Quartet). Tarif plein : 28 euros – Tarif réduit : 24 euros.
Prochaines dates en France : Tourcoing le 12 octobre, Nancy le 14 octobre, et Rouen le 15 octobre. Les dates en Europe ici.