Entretien avec Marie hélène Desmaris pour « Danse à livre ouvert »

17 mai 2018 /// Les interviews

Depuis 25 ans, l’association Virgule et pointillés s’implique dans des projets en direction de publics multiples : danse à l’école, danse parents-enfants, danse et handicap, cours de danse et ateliers chorégraphiques réguliers, projets danse-nature…. Danseuse-chorégraphe, Marie hélène Desmaris dirige la compagnie professionnelle éponyme ainsi  qu’un groupe de recherche chorégraphique, le GRCA qui, depuis 15 ans, intervient in situ et dans différents contextes (festivals, expositions, musées…) : danseurs amateurs et professionnels s’associent régulièrement à d’autres artistes, musiciens saxophoniste, contrebassiste, flûtiste, comédiens…

La « Compagnie Marie hélène Desmaris » est dans la dernière phase d’écriture de sa création chorégraphique jeune public « Danse à Livre ouvert ». Nous avons rencontré la chorégraphe et évoqué avec elle cette pièce et son engagement en faveur de l’éducation artistique et culturelle en danse.

Pouvez-vous nous parler de cette pièce et de votre implication dans les projets de danse à l’école ?
MHD : Depuis les débuts de mon travail de recherche et de création, j’ai toujours porté une attention particulière à l’accès de la danse contemporaine aux publics. Il est très important pour moi, aujourd’hui encore en 2018, que la danser puisse être offerte et partagée même avec celles et ceux qui a priori ne s’en sentent pas destinataires. C’est pourquoi, bien que je ne destine pas toutes mes pièces au jeune public, il est important pour moi d’avoir cette démarche et cette adresse de la danse contemporaine. Pour se faire, l’école qui est – encore je l’espère – représentative de la société, est une interface essentielle qui permet la relation avec les plus jeunes. Ainsi j’ai suivi entre 1988 et 1992 toutes les formations croisées et conjointes avec l’Education Nationale qui se présentaient à moi et qui étaient pluridisciplinaires. Cette construction de l’éducation artistique et culturelle mettant la pratique artistique et le rapport à la création et à l’œuvre au cœur du processus.

Quel est le point de départ de cette création en cours « Danse à livre ouvert » ?
MHD : Le point de départ de cette création fut l’intérêt suscité par l’intitulé d’un appel à projet de Marseille Métropole « La lecture par nature ». Développant régulièrement des ateliers de danse-nature, j’ai ainsi porté mon attention sur des textes thématiques relatifs à la nature dans un premier temps. La question de la lecture m’a ainsi amené à questionner les relations entre le corps et les textes. Comment la danse permettrait à des textes traitant de la nature de résonner ? Ainsi ma curiosité m’a amené à explorer différents types de textes et différents genres littéraires sur des thématiques multiples. Le projet chorégraphique s’est ainsi construit au fil du temps.
Les grandes thématiques qui ressortent aujourd’hui de cette création, sont celles de la rencontre et de l’altérité. Comment se rencontrer soi-même et les multiples facettes de notre personnalité mais aussi comment rencontrer l’autre en tant que tel.
Le dispositif de la pièce est un trio, composé de deux danseurs et d’une « narratrice ». Cette dernière est également un « passeur » entre ce qui se passe sur le plateau, dans le public et dans les livres. Les danseurs masculin et féminin (pour ne pas dire homme-femme) permettent d’aborder la question du genre.

Le spectacle s’adressera-t-il à des jeunes gens d’âges qui pourront être différents ?
MHD : Effectivement « Danse à livre ouvert » sera décliné dans différentes versions et pourront s’adresser à plusieurs « classes d’âges ». Le début du primaire, le primaire, le collège et le lycée.
Il y a cette volonté d’ouvrir, de s’adresser au jeune public mais aussi le désir de m’adresser aux pré-ados, aux ados jusqu’au lycée et une volonté d’aller dans des sujets plus philosophiques. La question du corps, du corps qui danse… et tant d’autres sujets.

Pour vous les mots sont-ils prétextes ?
MHD : Prétextes à mouvements, à imaginaires… et là encore selon le public, la réponse chorégraphique est différente.

Cela signifie-t-il que le public est actif dans la construction dans cette création ?
MHD : Effectivement. Il l’est depuis le début des étapes de travail et de création de « Danse à livre ouvert » puisque nous avons régulièrement convié le public à voir-participer au travail sous la forme de « regards en cours ». Souvent à l’issue des périodes de résidence et de création.
Le public est également participant pendant le spectacle. Chaque texte est autonome et l’ordre des textes se fera en fonction des choix du public. C’est ce que nous finissons d’expérimenter en ce moment, notamment avec l’aide du public. Il y a d’ailleurs un groupe « d’habitués » qui s’est constitué, un peu à la façon des comités de lecture…
Il est prévu au mois de mai d’expérimenter le travail avec des classes constituées. Avec des niveaux différents. Mais la pièce sera aussi à destination du tout public.
Nous avons plusieurs pistes de diffusion du spectacle en région PACA mais aussi en Bourgogne Franche-Conté et en Bretagne.
Dans le cadre des nouveaux dispositifs d’EAC, nous avons le souhait d’ouvrir des prolongements à partir de la création en collaborant avec d’autres personnes. Ça peut être un.e philosophe, un.e médiat-eur.rice, quelqu’un pouvant faire le lien et développant plus avant des questions de culture chorégraphique ou d’esthétique.

Propos recueillis par Séverine Gros

————————————————————————————————————————————-

« Danse à livre ouvert » est un trio chorégraphique composé de tableaux où les corps dansants féminins et masculins sont guidés par la voix et les mots de la narratrice. Magicienne-passeuse elle est le lien entre les livres, les interprètes et le public, qui ici a « son mot à dire » !

La date du spectacle en avant-première est à découvrir le jeudi 28 juin 2018 au Théâtre de l’Espace Jeunesse Bellegarde à Aix-en-Provence.

Représentation scolaire à 14h et représentation tout public à 18h30.

Renseignements et réservations  : 06 89 94 55 79 et virguleetpointilles@gmail.com

www.cie-mariehelenedesmaris.com