Rencontre : Hervé Koubi et ses Nuits Barbares, une pièce qui éclaire l’histoire commune des pays méditerranéens

28 novembre 2015 /// Les interviews

Rencontre avec Hervé Koubi à l’occasion de sa dernière création Les Nuits barbares ou les premiers matins du monde. Il oeuvre depuis 15 ans dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, un territoire qui puise son histoire dans le métissage méditerranéen.

La rencontre aurait pu se faire au CDC-Les Hivernales, dans le studio où la veille le public des Lundis au soleil a pu découvrir deux extraits des Nuits Barbares. Mais finalement, Hervé Koubi a préféré un autre lieu, plus cosy, plus comme à la maison, et nous nous sommes retrouvés Chez Ginette et Marcel, un restaurant d’Avignon. Le choix n’est pas si anodin que cela. En effet, il flotte dans ce lieu l’atmosphère d’un autrefois retrouvé. Un peu comme si nous regardions en arrière pour savoir vers où nous allons.

C’est un peu ce que raconte Hervé Koubi dans sa dernière création, Les Nuits Barbares ou les premiers matins du monde. Celui qui est allé très tard sur la terre de ses ancêtres, en Algérie, met en scène l’héritage de la culture méditerranéenne dans une chorégraphie pour 12 interprètes. Leurs corps s’expriment à travers un langage au croisement de la capoeira, du hip-hop et de la danse contemporaine, et nous racontent notre histoire afin d’éclairer le chemin qui nous reste à parcourir ensemble.

Herve Koubi nous parle de ce lien qui l’unit à ses danseurs, de son travail autour des cultures dites barbares, de son Algérie, de danse, de liberté, cite Olivier Py et s’emporte lorsqu’il définit le barbare d’aujourd’hui. Hervé Koubi en 3 parties pour une rencontre qui vous fait du bien.

Partie 1 : Les danseurs de la Compagnie

Les danseurs de la compagnie (00:05) – Le choix des danseurs (02:54)

Partie 2 : Les Nuits Barbares ou les premiers matins du monde

Le travail autour des cultures dites barbares (00:08) – La définition du mot barbare (05:02)

Partie 3 : L’Algérie et la danse

L’Algérie (00:08) – Le CDC-Les Hivernales et la danse (03:10)

Rencontre filmée le 24/11/2015

Laurent Bourbousson