[ITW] Anne Cabarbaye pour TRANS, le OFF19 d’Artéphile

12 juin 2019 /// Les interviews

En ce mois de juin, le théâtre Artéphile a la bonne idée de proposer, à son public, tous les spectacles qui feront les beaux jours du festival, en avant-première. C’est justement avant celle de La Magie lente, que nous avons discuté avec Anne Cabarbaye, directrice du lieu, de création, de poésie et d’écriture contemporaine.

TRANS, un préfixe servant de prétexte

Lorsque vous prenez entre vos mains le programme d’Artéphile, le préfixe TRANS trône sur la page de garde. « C’est ce préfixe qui est apparu lors de la fabrication de cette programmation, commente Anne Cabarbaye. C’est la nécessité d’aller au-delà, de traverser et d’aller outre ; la nécessité que chacun de nous a du rêve et de l’imaginaire pour palier à des événements très crus et pas très supportables. »

Les équipes artistiques présentes tout au long du mois de juin

Sur les 16 spectacles programmés, 14 sont en création tout au long du mois de juin, entre les murs du théâtre. Un mois où les rencontres humaines et artistiques vont se faire sous les yeux de l’équipe du théâtre. On évoque également l’apparition de la danse dans la programmation avec Marjory Duprès, on parle d’utopie, de DIASTÈME, d’Alain Béhar, de beauté, de poésie… Place à l’interview.

L’interview d’Anne Cabarbaye

Les avant-premières :
Iphigénie à Splott Cie Les cris du nombril, le 15 à 19h30 – Marx et la poupée Cie Les petits plaisirs, le 17 à 19h30 – Vent debout Cie Des fourmis dans la lanterne, le 19 à 19h30 – Chat/Chat Cie Zapoï, le 20 à 10h (de 6 mois à 4 ans) – L’arrestation Amin Théâtre, le 21 à 19h30… Tout le programme des avant-premières ici

Propos recueillis par Laurent Bourbousson
Visuel : répétition Iphigénie à Splott

Retrouvez toutes les informations sur le site artephile.com
Tarif unique pour les avant-premières : 5 euros.