BOUDOIR DU #OFF18 : Alexandre Delimoges est Gustave Eiffel

15 juillet 2018 /// Le boudoir du OFF

Alexandre Delimoges démontre avec sa pièce Gustave Eiffel en fer et contre tous que l’on peut conjuguer faits historiques et théâtre en toute simplicité. Rencontre.

Alexandre Delimoges a le souci du détail ! C’est le moins que l’on puisse dire lorsqu’on assiste à sa préparation avant son entrée en scène. Rien n’est laissé au hasard, jusqu’à la montre à gousset dont la chaîne est accroché au-dessous du troisième bouton du gilet, recommandation expresse du costumier.

Le comédien s’est taillé un personnage sur mesure. Après la collecte d’archives, Alexandre Delimoges est passé à l’étape de l’écriture. Il souhaitait un personnage qui colle à notre époque tout en relatant les pans d’histoire du XIXe siècle.

Le texte, truffé de références historiques, est absolument délicieux. Le public est transporté dans le Paris de 1888. Le comédien sert à merveille la mémoire du bâtisseur de la tour qui aurait dû être détruite 20 ans après sa construction. On connait alors l’histoire mais qu’est-ce qu’il est bon de se rappeler ce qu’ont dû vivre ces doux rêveurs pour dépasser les limites du pensable.

Rencontre avec Alexandre Delimoges.

Propos recueillis par Laurent Bourbousson
Crédit photo : Lucas Schlott

Gustave Eiffel en fer et contre tous d’Alexandre Delimoges, jusqu’au 29 juillet, à 12h00, à la Tâche d’encre. Spectacle repris le 29 septembre 2018 à la Tâche d’encre.
Interprète Alexandre Delimoges | Collaboration artistique Robert Kiener