Vu : Noir et humide de Jon Fosse, la lecture illustrée de L’Autre Compagnie

30 avril 2018 /// Les retours

Noir et humide est l’aventure, racontée par Jon Fosse, d’une toute petite fille qui, un jour, seule à la maison, décide de découvrir les trésors et les monstres cachés dans la cave. Et pour cela, il lui faut déjà dérober la belle lampe jaune de son frère.

Défis multiples -surmonter sa peur (de l’inconnu ou du grand frère), dépasser les interdits, résolument avancer dans son désir de découverte, grimper vers la plus haute étagère, se cacher sous le lit, grandir en fait…- tout cela Jon Fosse le dit avec cette distance et cette sorte « d’étrangeté » familières à son écriture.

Camille Carraz dans Noir et humide de Jon Fosse, lecture illustrée.

Camille Carraz dans Noir et humide de Jon Fosse, lecture illustrée.

Le metteur en scène Frédéric Garbe, directeur de la compagnie toulonnaise « L’autre Compagnie », souvent vue chez Timar au Théâtre des Halles, a monté ce texte dans une structure légère, une « lecture illustrée ». Soit : une semaine de répétition, pour faire « jouer ensemble » une comédienne « à la table », Camille Carraz, une musique live de Vincent Hours (photo ci-dessus) et une création vidéo de Pauline Léonet sur des dessins de Julien Chiclet : trois points de vue et d’écoute pour éclairer le texte riche de non-dits et de « sous-dits » de Jon Fosse.

À la table, immobile au micro, la comédienne, dirigée par Garbe avec une minutie d’orfèvre, ne se départit pas un instant de cette distance demandée par le texte, et cependant, quelques frémissements des mains, froncements du front, regards-public, voix soutenue, contenue,  sa présence intense, apportent aux spectateurs proches d’elle, les émotions de la toute petite fille : ses grandes peurs mais aussi son immense détermination à avancer dans la vie. La musique et les dessins mobiles accompagnent ou tempèrent tour à tour cette inquiétude et ces désirs irrépressibles de vie et…
C’est très beau.

Noir et humide était accueilli par deux fois au Théâtre Transversal, rue d’Amphoux à Avignon, ce samedi 28 mars. Laetitia Mazzoleni, sa directrice, par ailleurs metteur en scène et auteur, nous amène de découverte en découverte. On peut lui faire confiance !

Daniele Carraz
Crédit photo : L’Autre Compagnie

Noir et humide avec : Camille Carraz, musique : Vincent Hours, illustrations : Julien Chiclet, création vidéo : Pauline Leonet, mise en scène : Frédéric Garbe.
À retrouver durant le OFF18 au Théâtre Transversal le 18 juillet 2018.
À lire l’interview de Frédéric Garbe autour de son projet : Frédéric Garbe, chef d’orchestre des Lectures Illustrées.

 

Poster un Commentaire