Vu : Le rêve de Jo de la Compagnie MAB et CHNOPS de la Compagnie Eclats de scène

23 décembre 2017 /// Les retours

Éveil artistique poursuit sa – toujours – poétique programmation pour le jeune public et présentait en décembre Le rêve de Jo de la compagnie MAB et L’extraordinaire histoire de la très grande famille CHNOPS de la compagnie Eclats de scène. 

La proposition de la compagnie MAB s’adresse aux tout-petits (à partir de 2 ans) et les entraîne dans un voyage onirique au pays des rêves pour évoquer, illustrer, fantasmer ou expliquer l’absence. La plus redoutée des absences, l’absence de la mère.

La maman de Jo voyage beaucoup, et pendant ce temps, la petite fille reste à la maison à l’attendre, à se languir. Heureusement, l’enfant se réfugie dans ses pensées, dans ses rêves, dans un monde imaginaire qui se déploie avec délicatesse à partir de son quotidien, dans lequel les objets sont prétextes à mille aventures.

La figure maternelle hante littéralement les rêves de la petite fille. La maman donne vie aux jouets, aux héros des tableaux, se transforme en perroquet, en doudou dansant, etc. Elle est drôle, inquiétante, ou rassurante, mais toujours là, niché au creux des pensées de Jo. De l’art de parler d’amour et d’absence omniprésente. La proposition réussit à traduire avec finesse et justesse le tourbillon d’émotions des tout-petits et esquisse en filigrane toute la force du lien à la mère, en cela elle touche le cœur des petits spectateurs comme des grands.

Au cours de son périple, Jo traverse –avec courage, armée de son épée et de son doudou- des paysages entre ombre et lumière, entre mer et jungle. Le plateau est savamment transformé en un concentré de mappemonde grâce aux décors qui se révèlent peu à peu. Tour à tour doux ou brillants, petits ou démesurés, ces derniers jouent avec les matières, les couleurs, et les éléments, et peuplent cet univers déjanté et poétique, entre le monde étrange des rêves et un livre pop-up aux illustrations magiques. La démarche autour des objets, des décors ou encore de la musique font du rêve de Jo, une vraie proposition adaptée aux tout-petits, et l’on devine derrière tout le savoir-faire d’une compagnie qui crée un spectacle pour un public si particulier.
Camille Vinatier

©Delphine Michelangeli

L’autre proposition de la scène conventionnée durant ce mois de décembre emmenait son public à la rencontre de l’univers. Avec L’extraodinaire histoire de la très grande famille CHNOPS, c’était une véritable conférence scientifique autour de la création de l’univers et des étoiles qui se jouait sous les yeux d’enfants et de grands avides de connaissances.

Reçu dans le CRAC du professeur Lilou Banana, formidable laboratoire où l’imaginaire et la divagation à la recherche scientifique sont nécessaires pour parfaire une recherche, le public attend avec sa banane dans ses mains, fruit par où tout commence. Ici, le vrai discours scientifique sur l’astrophysique cosmologique se révèle être une conférence pas très sérieuse mais oh combien savante. Avec une banane comme porte d’entrée, la comédienne Sarah Nedjoum prend des allures de Doc de la série des films Retour vers le futur. Et elle nous embarque dans son flot de paroles. Du big bang à la naissance et à la jamais mort des étoiles, c’est dans une course folle qu’elle avale ses bananes et nous amuse avec ses trouvailles. Son CRAC se transforme ainsi en un véritable ciel dans lequel l’infiniment grand côtoie l’infiniment petit, où les planétes du système solaire sont des ballons et les yeux du public seraient les étoiles.

La validation scientique du texte est dû au travail de l’auteur Pekka Pebble-Stone avec Aurélien Barrau, chercheur et professeur au Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie, CNRS, du Centre de physique théorique de Grenoble-Alpes. Petits et grands assistent à un véritable cours scientifique mené tambour battant par une professeure doux dingue, qui a la tête dans les étoiles mais qui se fait remettre les pieds sur terre par sa voix intérieure à moins que ce ne soit celle du poster d’Einstein accroché sur un de ses murs (voix en direct de la jeune comédienne Margot Rahmouni le jour de la représentation). Lilou Banana offre ainsi à son auditoire une leçon maîtrisée, dirigée par Brigitte Foglio-Rahmouni, et livre ainsi le secret sur la très grande famille CHNOPS, dont nous faisons tous partis.
Laurent Bourbousson

Le rêve de Jo de et avec Marie Vauzelle et Marie Vires a été vu dans le cadre de la programmation de Noël de la scène conventionnée pour le jeune public, Eveil Artistique (Avignon), le 2 décembre.
Création lumière Guillaume Allory / Création son Guillaume Allory et Marie Vauzelle / Fabrication décors et costumes Marie Vires et Boris Hoff. Photo ©MAB
L’extraodinaire histoire de la très grande famille CHNOPS a été vu dans le cadre de la programmation de Noël de la scène conventionnée pour le jeune public, Eveil Artistique (Avignon), le 10 décembre.
Production Compagnie Eclats de Scènes – Coproduit par Echo&Co / Mise en scène Brigitte Foglio-Rahmouni / Interprétation Sarah Nedjoum / Texte et dramaturgie Pekka Pebble-Stone / Régisseur et création lumières Benoît Léon / Voix Margot Rahmouni / Univers sonore Josef Amerveil / Enregistrements Nicolas Chatenoud