[VU] The Way Things Go, le beau retour de Christian Ubl

17 février 2024 /// Les retours
4 1 vote
Évaluation de l'article

Avec sa nouvelle création, Christian Ubl signe un spectacle original, fantaisiste et profond. The Way Things Go est un retour au plateau pour la compagnie avec panache !

Un musicien et des interprètes en mouvement

En convoquant 5 danseurs et danseuses (6 à terme lorsque Émilie Cornillot sera remise d’une blessure le jour de la répétiton générale) et le musicien Romain Constant au plateau, dans un espace défini par une rangée de boîtes genre briquettes blanches et de lignes de couleurs donnant des idées de perspectives, le chorégraphe Christian Ubl installe une atmosphère propice à l’imaginaire.

L’arrivée en ordre dispersé sur le plateau semble traduire un atterrissage sur une planète aux confins de l’espace temps ! Marion Dechanteloup, Hannah Le Mesle, Martin Mauries, Baptiste Ménard, Yoann Hourcade et Romain Constant découvrent leur nouvel univers avec appétit.

Placé derrière sa batterie, où des objets hétéroclites serviront à créer de la matière sonore, Romain Constant est le chef d’orchestre de mouvements qui vont s’enchaîner à vive allure. Un lancer de dés imaginaire relance à chaque fin de phrase chorégraphique, un jeu de cause à effet. Lever le bras entraîne un autre geste qui lui-même en entraîne un autre et ainsi de suite.

Le cercle, le ciel et les étoiles, le terrain d’observation de Christian Ubl

Tels des étoiles, nos brillants interprètes dessinent au fur et à mesure un ensemble de constellations en perpétuel mouvement sur la musique électro jouée en live, que ce soit avec des danses de groupes, de trios ou encore de duos.

Nos espèces de Shadoks de l’espace frappent des mains, rient, courent, sautent de joie, pleurent, et s’attachent à s’offrir une boîte à son de laquelle s’échappe une infini de sonorités, rappelant les célèbres boîtes à Meuh que nous avions étant petit·e·s.

Pour scruter cet univers, Christian Ubl se transforme en un astrophysicien pour mieux comprendre notre vie sur terre. Nos drôles d’énergumènes en profitent alors pour explorer différentes facettes de la nature humaine dans un jeu qui se révèle, à la finale, savant, ludique et joyeux ! Le chorégraphe y interroge également son écriture chorégraphique avec brio, renouvelant ainsi la matière dansée de sa compagnie.

The Way Things Go est une pièce jubilatoire aux mille éclats et Christian Ubl fait scintiller ses étoiles jusqu’à la dernière seconde !

Laurent Bourbousson
Crédit © Jean-Michel Melat-Couhet 

The Way Things Go a été vu lors de sa création au CCN Pavillon Noir – Aix-en-Provence en répétition générale, le 7 février 2024.

Générique

conception et chorégraphie Christian UBL | en collaboration avec les interprètes Émilie Cornillot, Marion Dechanteloup, Hannah Le Mesle, Martin Mauries, Baptiste Ménard, Yoann Hourcade | Musique, composition & batterie préparée Romain Constant | Espace Claudine Bertomeu | Regard extérieur Fabrice Cattalano | Conception costumes Pierre Canitrot | Effets pyrotechniques Bertrand Blayo | Création lumières Jean-Bastien Nehr | Régie lumières Laurie Fouvet | Régie son Jordan Dixneuf

Production CUBe association

Coproduction Le Pavillon Noir CCN d’Aix-en-Provence, Le Phare – Centre chorégraphique national du Havre Normandie, Fondation E.C.Art POMARET, Viadanse – CCN de Bourgogne Franche-Comté à Belfort.

Soutiens & résidences Le Pavillon Noir CCN d’Aix-en-Provence, KLAP Maison pour la danse à Marseille, Le Phare – CCN du Havre Normandie, La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne, Cie La Baraka / La Chapelle à Annonay – Abou Lagraa et Nawal Aït Benalla, Le Théâtre Jean-Vilar à Vitry-sur-Seine, Le Carreau du Temple à Paris – CCN de Bourgogne Franche-Comté à Belfort, Forum Culturel Autrichien Paris.

4 1 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
1 Commentaire
plus anciens
plus récents
Inline Feedbacks
View all comments
E BEAU RETOUR DE CHRISTIAN UBL – CUBe association | Christian UBL
2 mois plus tôt

[…] Ouvert aux publics […]

Partager
1
0
Would love your thoughts, please comment.x