[ITW] A Divinis : faire du théâtre pour dire autrement

4 février 2020 /// Les interviews

Compagnie créée en 2016, A Divinis a pour visage Hélène July et Enzo Verdet. Ils présenteront leur dernière création Jusqu’à l’os, dans le cadre du Fest’Hiver 2020, à la Salle Tomasi – La Factory (Avignon), les 8 et 9 février. Interview.

Leur précédente création, Pourquoi mes frères et moi on est parti… d’Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, laissait entrevoir tout le potentiel que la jeune compagnie avait à son actif. Avec Jusqu’à l’os de Marion Denouette, Hélène July et Enzo Verdet poursuivent leur travail, celui d’un théâtre exigeant. A divinis est compagnie associée à La Factory (Avignon). Elle est une compagnie à suivre, qu’on se le dise.

La compagnie A Divinis, l’histoire d’une création

De leur rencontre au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon en pôle théâtre jusqu’à la création de leur compagnie, Hélène July et Enzo Verdet font un théâtre pour dire autrement.

La transmission, la matrice de la compagnie

Les ateliers que dispensent la compagnie sont d’une extrême importance. La transmission est un point essentiel dans leur travail quotidien.

Jusqu’à l’os, le SIDA au cœur d’une famille

C’est en étroite collaboration qu’Hélène July et Enzo Verdet ont travaillé avec Marion Denouette, l’auteur de Jusqu’à l’os. « Elle écrit comme elle respire » dit d’elle la comédienne pour qui « c’était une évidence de monter ce texte » .

La musique de Jusqu’à l’os

Quand la musique de Marin Laurens (ci-dessus) habille et structure l’espace de jeu d’Hélène July.

Le travail de mise en scène

Jusqu’à l’os est l’histoire d’une co-mise en scène entre Hélène et Enzo. Un va-et-vient s’est alors instauré durant la création.

Et pour ultime question, on souhaiterait savoir qui leur a donné cette envie de faire du théâtre. Éléments de réponse ci-dessous.

Ce que l’on peut en dire

Avec Jusqu’à l’os de Marion Denouette, la compagnie porte sur le plateau la parole pour parler du SIDA autrement. Ils signent une proposition forte, dérangeante et belle comme la vie peut l’être parfois. Le texte de Marion Denouette est un cri d’amour, mêlé à celui de la rage, d’où naît le désespoir de voir le malade souffrir d’un mal non négociable. La mise en scène d’Enzo Verdet et d’Hélène July est toute en subtilité et Hélène July interprète de manière brillante toutes les victimes collatérales de cette maladie.

Propos recueillis par Laurent Bourbousson
Visuels : ©Céline Zug

Dates et générique

Jusqu’à l’os, les 8 et 9 février 2020, Salle Tomasi – La factory. Renseignements ici.
Le site de la compagnie A Divinis
Texte Marion Denouette |Mise en scène Hélène July Enzo Verdet|Interprétation Hélène July Marin Laurens |Créations sonore Marin Laurens |Régisseur son et lumière Marin Laurens