[ITW] En compagnie des Muerto Coco, allons voir le poney

23 janvier 2020 /// Les interviews

Le Détachement International du Muerto Coco présente Et si vous y croyez assez, peut-être il y aura un poney au Théâtre des Halles, le 24 janvier, dans le cadre du Fest’Hiver. L’occasion de leur demander leur définition de la magie.

Raphaëlle Bouvier, Maxime Potard et Roman Gigoi sont les trois entités qui animent la vie du Muerto Coco. Pour leur passage au Théâtre des Halles, à l’occasion du Fest’Hiver, on leur a demandé de nous parler de leur projet, de leurs pièces et de magie.

Muerto Coco, un projet aux couleurs d’engagement

Sous leurs airs foutraques, les projets du Muerto Coco sont profonds. Ludique et profondeur pourraient être les caractéristiques de leur savoir-faire, résultat d’un ensemble d’énergies se situant entre compagnie et collectif.

Un poney, leur premier spectacle en salle

Raphaëlle Bouvier a écrit Et si vous y croyez assez, peut-être il y aura peut-être un poney, leur premier spectacle en salle. Elle évoque son écriture, le pourquoi de ce spectacle et la présence de la musique dans cet opus.

Les créations à venir des Muerto Coco

Deux nouvelles créations sont en construction. Roman Gigoi nous présente son projet Vous connaissez Venise, Adrianne ? et Danser dans mon petit salon sans me poser des questions ?, le projet de Maxime Potard.

Propos recueillis par Laurent Bourbousson
Crédit photo : © Annabelle Verhaeghe

Dates et générique

Et si vous y croyez assez, peut-être il y aura un poney, le 24 janvier à 20h au Théâtre des Halles.
Textes et mise en voix Raphaëlle Bouvier | Clavier et composition Roman Gigoi | Mise en scène Maxime Potard | Création lumière Laurent Coulais | Costumes Lucile Gardie | Regard magique Arthur Chavaudret | Scénographie Claire Jouët-Pastré & Marco Simon 

Retrouvez les dates de Lectures électroniques, TOY PARTY et les sorties de résidence de Danser dans mon petit salon sans me poser de questions et Vous connaissez Venise, Adrianne ? par ici