Rencontre avec Étienne Gaudillère pour Cannes Trente-Neuf / Quatre-Vingt-Dix

11 mai 2019 /// Les interviews

Déroulez le tapis rouge ! Étienne Gaudillère – Compagnie Y – crée Cannes Trente-Neuf/Quatre-Vingt-Dix au Théâtre Molière – Sète scène nationale archipel de Thau. Rencontre avec l’auteur et metteur en scène à 4 jours de la première.

Alors que la ville de Cannes ouvrira son festival le 14 mai prochain, du côté de Sète, au Théâtre Molière, Étienne Gaudillère créera Cannes Trente-Neuf/Quatre-Vingt-Dix, son nouveau projet.
Découvert l’année dernière au Festival d’Avignon avec son premier spectacle, Pale Blue Dot (une histoire de wikileaks), le jeune auteur et metteur en scène a cette particularité de ne traiter que de sujets d’actualités pour créer des œuvres, que l’on pourrait définir de fiction réaliste et non de documentaire.
Aujourd’hui, c’est dans le foyer art déco du Théâtre Molière que nous l’avons rencontré.

L’histoire contemporaine comme matière théâtrale

Étienne Gaudillère définit son travail comme politique et non comme étant militant. Il a du monde une vision non manichéenne, et c’est justement la difficulté de comprendre son mécanisme qui l’intéresse au plus haut point. C’est certainement cette raison qui l’anime pour créer des œuvres mêlant la fiction et le réel. Pour lui, « le théâtre permet un recul sur l’actualité et sur les systèmes qui font notre société. Ma convinction est que tout est politique, parce que l’on vit en société : notre façon de penser, notre façon de nous habiller, et même notre sexualité, sont impactées par les mutations de notre société et il est bien d’amener le public à en être conscient » .
Et Cannes, dans tout cela, vous demandez-vous ? Étienne découvre Cannes en tant que festivalier et voit l’arrière de la façade affichée. Il s’empare de la période 1939-1990 pour traiter des sujets politiques et sociétaux sur fonds de paillettes inhérents à la marche de notre monde.

La création de Cannes Trente-Neuf / Quatre-Vingt-Dix

Dans le travail d’écriture que mène Étienne, la question de la recherche documentaire est fondamentale. On imagine aisèment alors que pour Cannes, les ressources sont innombrables.
Pour la période retenue, 1939-1990, les ressources se sont révèlées peu abondantes et Étienne Gaudillère s’est retrouvé pleinement dans son rôle d’auteur. Partant de faits réels, il a inventé des situations qui donne au plateau le paradoxe suivant : les situations sont fausses mais les faits sont vrais.

Du Festival d’Avignon à aujourd’hui

Il est vrai que l’exposition des metteurs en scène au Festival d’Avigon est immense. Lieu passionnel du théâtre en juillet, où les bravos et sifflets peuvent accueillir les propositions, Étienne Gaudillère a vécu, l’année dernière, ce moment tel une machine à laver émotionnelle. Mais depuis, il y a eu tout le travail autour de Cannes, projet qui le surprend aujourd’hui et qui destabilise le metteur en scène. Mais il n’a qu’une hâte, c’est de le faire découvrir au public. Et pour cela, il faudra être patient jusqu’au 14 mai, jour de la première.

Les teasers

Étienne Gaudillère a rencontré des habitants de Sète, durant son temps de résidence et de finalisation du projet. Cela donne 5 teasers absolument irrésistibles sur le rapport qu’entretient le public avec le festival cannois.

Propos recueillis par Laurent Bourbousson
Photographie : Joran Juvin

Générique et dates

Cannes Trente-Neuf / Quatre-Vingt-Dix est à découvrir les 14 et 15 mai au Théâtre Molière Sète – Scène Nationale archipel de Thau.
Soirée spéciale 14 mai : projection de la cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes dans le foyer du théâtre et soirée dj à l’issue de la représentation. Tous les renseignements ici.
Texte et mise en scène Étienne Gaudillère | Interprètes Marion Aeschlimann, Clémentine Allain, Anne de Boissy, Etienne Gaudillère, Fabien Grenon, Pier Lamandé, Nicolas Hardy, Loïc Rescanière, Jean-Philippe Salério, Arthur Vandepoel | Collaborateurs artistiques Arthur Vandepoel, Elsa Dourdet, Pier Lamandé  | Scénographe Bertrand Nodet | Lumière Romain de Lagarde | Création sonore Antoine Richard | Vidéo Raphaël Dupont
Production déléguée : TMS, scène nationale archipel de Thau. Coproductions : Compagnie Y ; TMS, scène nationale archipel de Thau ; La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique National ; Théâtre de Villefranche ; Théâtre du Vellein – CAPI – Villefontaine ; Le Théâtre de la Cité – CDN Toulouse Occitanie ; La Mouche, Saint-Genis-Laval
Tournée 2018-2019 : du 22 au 24 mai, à la Comédie de Saint-Étienne – CDN ; le 28 mai au Théâtre du Vellein – Villefontaine.
Tournée 2019-2020 : 2 et 3 octobre au Théâtre de Villefranche ; 15 octobre à La Mouche, Saint-Genis-Laval ; du 8 au 16 janvier 2020 au Théâtre 71, Malakoff ; 18 et 19 janvier, Théâtre Firmin Gémier-La Piscine, Châtenay-Malabry ; 21 février, Maison des Arts du Léman, Thonon-Evian ; 7 mars, Théâtre Croisette, Cannes.