Françoise Sagan par Caroline Loeb

24 août 2018 /// Les retours - VU #OFF

parution initiale : 28 juillet 2016

Qui n’a pas rêvé de rencontrer l’icône littéraire Françoise Sagan ? Elle prend vie sous les traits de Caroline Loeb, dans Françoise par Sagan. Retour.

La question, que le public est en droit de se poser avant d’assister au spectacle Françoise par Sagan, est ce à quoi il va réellement assister ? Il essaiera de trouver, ensuite, des réponse dans ces interrogations : à une énième énumération des frasques de l’écrivain ?, à des lectures d’extraits de son oeuvre mis en abîme avec sa vie ?
En adaptant les textes de ses interviews, publiés sous le titre de Je ne renie rien, Caroline Loeb livre un portrait sensible et intime de l’auteur, loin des flashes des paparazzi et de la peopolisation naissante de son époque.

Le décor minimaliste (un bar en fond de scène et un tabouret) devient le lieu des confidences de Françoise Sagan. Elle fait tomber le masque de sa légende au fur et à mesure de ses propos, revient sur son rapport à l’écriture, dans laquelle elle trouve une marque de résistance, avec toute l’humilité nécessaire pour tenir à distance le personnage que la presse souhaite en faire.
Si l’image de l’écrivain, qui se dessine à travers les images d’archives, peut être celle d’une personne mal dans sa peau et introvertie, ici, on apprend tout l’amour qu’elle a pour les gens, sa générosité sans limite. Elle évoque aussi ses addictions nombreuses, certes, mais le fait de ne pas s’empêcher de vivre n’est-il pas une sorte d’addiction ?

©Lionel_addictculture

©Lionel_addictculture

La ressemblance entre la comédienne et l’auteur est troublante. Le public est plongé dans un clair-obscur de bout en bout de la confidence. L’œil doit se faire à cette pénombre pour deviner, dans un premier temps, les contours de la silhouette frêle de la comédienne. Une fois l’œil aguerri, l’image devient nette. Il ne fait, alors, aucun doute : Françoise Sagan est bien ici, avec nous.
Caroline Loeb interprète Françoise Sagan. Elle n’interprète pas, non, elle est Françoise Sagan. Son évolution sur scène, le mimétisme dans sa posture, sa voix, et même sa moue rendent possible cette rencontre. La mise en scène d’Alex Lutz et la musique d’Agnès Olier donnent toute l’importance iconique à l’auteur.

Caroline Loeb livre ici un spectacle passionnant, que l’on soit amoureux, ou non, de celle qui disait que l’intelligence était un luxe. Alors, offrez-vous le luxe d’aller découvrir Françoise par Sagan.

Françoise par Sagan, d’après Je ne renie rien, adapté par Caroline Loeb, mes Alex Lutz, a été vu au Théâtre Au coin de la lune, jusqu’au 31 juillet, à 11h15.
Du 29 août au 10 novembre, du mardi au samedi à 19h, au Théâtre Lucernaire. Renseignements lucernaire.fr

Laurent Bourbousson
Photo : ©Richard Schroeder