VU #OFF18 : Avec Social Dancing, Niobé raconte un monde entre utopie et poésie

27 juillet 2018 /// Les retours - VU #OFF

Du côté du Théâtre Transversal, en fin d’après-midi, à 18h30, allez prendre votre billet pour le concert de Niobé, Social Dancing. Une bulle électro pour finir la journée et débuter la soirée, en toute simplicité.

Niobé fait scène commune avec Tom. Pour le chanteur, la trompette cigar-box et la guitare, pour Tom, la machine live.
Entre confidences et rêveries fécondes, Niobé nous ouvre les portes du Social Dancing : une bulle ou il fait bon vivre, entre poésie et utopie. Cet endroit, le chanteur l’a rencontré au Bar de la Navigation, pas très loin de l’ex-Grenier à Sel. Il nous invite dans les soirées de ce petit bar, où à 2h du matin les compagnies de théâtre se retrouvent : metteurs en scène, comédiens, danseurs et chanteurs échangent et remettent les relations humaines en jeu. C’est ceci le Social Dancing, être détendu pour se laisser aller à la rencontre, à la discussion et refaire le monde.

Refaire le monde à la sauce Niobé

Niobé a cette force, celle de vous transporter très loin lorsque les premières notes se font entendre. Et c’est un concert non dénué d’humour auquel assiste le public. Les chansons sont autant d’invitations au lâcher-prise, à dodeliner de la tête et à taper du pied, le tout en cadence grâce aux beats qui agissent comme une incantation. Un vent de liberté souffle ainsi au Social Dancing, souffle qu’il est bon de goûter.
Le chanteur raconte son amour des textes de Jean-Yves Picq et reprend alors Le Fond, métaphore du monde des invisibles, avec le très beau clip réalisé par Alice Béat (à retrouver en bas de page). Le mapping de Manu Drouot accompagne les charges poétiques des textes signés de Picq, Tua et Niobé comme il se doit : d’être bien-aise à leur écoute.

Niobé et Tom, père et fils à la ville, composent un duo harmonieux pour cette pépite musicale à savourer dont vous en ressortirez avec un large sourire !
Et en guise de fin, le teaser du concert.

Laurent Bourbousson

Social Dancing de Niobé, jusqu’au 29 juillet, à 18h30, au Théâtre Transversal.
Trompette, cigar box, chant : Niobé | Live Machine : Tom Niobé | Vidéo, lumières mapping : Manu Drouot
Le site du chanteur : ici.