[VU] OFF19 : le beau travail de Marjory Duprés à Artéphile

15 juillet 2019 /// OFF - VU #OFF

À 13h, allez trouver refuge auprès de Marjory Duprés de la Cie Jours Dansants. Un beau et délicat travail. Retour.

Le souvenir s’invite sur le plateau du théâtre Artéphile. Il se danse même. Mais réduire Des Lustres a un spectacle de danse serait faire offense au travail de Marjory Duprés.

Le souvenir

Lieu de réceptacle du souvenir, le corps. Tout est inscrit en lui et tout agit telle la Madeleine de Proust. Une image, une odeur, une couleur, la lumière du matin… concourent à faire resurgir le souvenir d’un partenaire, d’une caresse ou de dialogues que l’on croyait perdus dans les limbes de la mémoire.
Marjory Duprés est palimpseste. Son corps met en mouvement, par de gestes minimalistes parfois (on pense ici à l’articulation des doigts qui cherchent à agripper un souvenir pour le faire advenir), le dire et le visuel de cet objet plastique chorégraphique. Accompagnée de la douce voix de Marik Renner et par les magnifiques photographies de Tiffany Duprés, elle danse le Je [est] abîmé.

Des lustres

La chorégraphe et danseuse donne à voir, par couches successives, les souvenirs d’un temps passé, troublé par le temps présent. Des lustres est une véritable bulle de contemplation, celle où la plénitude se mêle à la douleur d’un souvenir. On se dit forcément que le temps fera alors son œuvre.
Les matières sonore et visuelle sont autant de portes d’entrée pour cet objet précieux. Marjory Duprés se risque à proposer un temps suspendu, entre fiction et réalité, l’ici et l’ailleurs, le maintenant et le passé. Un temps qui convient de partager pour se laisser aller à la résurgence de nos propres souvenirs.

Marjory Duprés vous fait un cadeau. Ne le boudez pas.

Laurent Bourbousson
Visuel : ©Tiffany Duprés

Dates et génériques

Des lustres de la Cie Jours dansants, jusqu’au 27 juillet, à 13h, à Artéphile.
Chorégraphie, interprétation, dramaturgie et texte Marjory DUPRÉS | Images documentaires Tiffany DUPRÉS | Musique et sound-design Guillaume LÉGLISE | Voix off Marik RENNER | Lumières Manuel DESFEUX | Régie générale Éric GRÉCO |