3 works for 12, la pièce majestueuse d’Alban Richard

21 mai 2022 /// Les interviews - Les retours
5 1 vote
Évaluation de l'article

Avec 3 pièces chorégraphiques, Alban Richard, directeur du CCNCN, signe un opus majestueux pour 12 interprètes renversants. Retour et interview.

Après Vivace et Fix Me, le chorégraphe et directeur du Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie, Alban Richard, pousuit sa recherche chorégraphique avec pour trame le lien qu’entretiennent la musique et la danse.

Ici, il donne à entendre 3 œuvres de 3 compositeurs expérimentaux : Hoketus écrite en 1976 par Andriessen, Fullness Of Wind (1975) de Brian Enno, et Pulsers (1976) de Tudor, mises en mouvements par 12 interprètes totalement renversants, sous une structure lumineuse signée Jérôme Houlès qui prend vie au fur et à mesure du spectacle.

Chaque morceau invite une écriture chorégraphique différente. Celle-ci en est la traduction en mouvements. Le public se laisse happer par ces 3 univers où la puissance du geste s’allie à celle des écritures musicales. Pour Hoketus, l’oeuvre qui débute cette traversée, les 12 interprètes font face au public, et dès les premières notes, ils deviennent musique. La musique martelée d’Andriessen se met en mouvement par trio. Les répétitions des mouvements donnent à voir cette musique électrisante, tout comme l’écriture chorégraphique, à la fois savante, démentielle et énergique.

Chez Brian Enno, c’est dans une autre direction que nous emmène le chorégraphe. Avec un son plus nébuleux, voir romantique, les 12 interprètes deviennent un pour revenir au tout. Plus mélodieuse dans le mouvement, la richesse de l’écriture chorégraphique s’allie à celle de Fullness Of Wind. Cette pièce sonne le temps du repos, de l’éveil à la vie, et pourrait être prise tel un interlude dansé.

La dernière pièce Pulsers devient animale, brutale, débridée. Un vent de liberté souffle sur le plateau du ZEF – scène nationale de Marseille. Chaque interprète est un, se retrouvant sur des phrasés chorégraphiques. Le public assiste à un enchaînement d’images, de mouvements, absolument bluffant où l’énergie des corps, encore présente, donne ses derniers sursauts afin de se souvenir de ces 3 moments majestueux que nous avons vécu.

[ITW]

3 Works for 12 a été vu le 10 mai 2022 au ZEF – Scène nationale de Marseille dans le cadre du Festival Propagations.

Laurent Bourbousson
Crédit photo : Agathe Poupenay

Générique

Conception, chorégraphie, lumière Alban Richard / Assistants chorégraphiques Max Fossati, Daphné Mauger / Interprètes Anthony Barreri, Constance Diard, Elsa Dumontel, Mélanie Giffard, Célia Gondol, Romual Kabore, Alice Lada, Zoé Lecorgne, Jérémy Martinez, Adrien Martins, Clémentine Maubon, Sakiko Oishi / Programme musical : Hoketus (1976) – Louis Andriessen (Live Recording) _ Interprété par Icebreaker, en direct du Queen Elisabeth Hall au South Bank Centre de Londres le 5 décembre 1991 _ Fullness Of Wind (1975) – Variation on Canon in D Major de Johann Pachelbel – Brian Eno (Chamber Music) – Interprété par The Cockpit Ensemble, sous la direction de Gavin Bryars Enregistré à Trident Studios 12-9-75  Ingénieur du son : Peter Kelsey Produit par Brian Eno 1975 EG Records Ltd _ Pulsers (1976) – David Tudor (Electronic Music) – Modulateur : David Tudor / Violon électronique Label Takehisa Kosugi : Lovely Music, Ltd. – VR 1601 Sortie sur vinyle, LP en 1984, enregistré à Airshaft Studio, NYC. / Son Vanessa Court / Régie son Denis Dupuis / Lumière, conception de la structure lumineuse et régie générale Jérôme Houlès / Construction Valentin Pasquet / Costumes Fanny Brouste / Réalisation costumes Yolène Guais / Régie plateau Olivier Ingouf / Conseillère en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé Nathalie Schulmann

5 1 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager
0
Would love your thoughts, please comment.x