[VU] Abysses de Davide Enia, une plongée au cœur de l’humain par Alexandra Tobelaim

25 avril 2022 /// Les interviews - Les retours
4 1 vote
Évaluation de l'article

Alexandra Tobelaim – CDN Transfrontalier Thionville-Grand Est, met en scène les mots de Davide Enia. Avec Abysses, elle plonge son public au cœur d’histoires humaines autour de la migration. Retour et interview.

Une boîte noire. Un comédien, Solal Bouloudnine. Une guitariste-chanteuse, Claire Vailler. Un texte, celui de l’auteur et dramaturge Davide Enia. Une metteuse en scène, Alexandra Tobelaim. En guise d’accessoires, des ampoules par-ci, par-là, qui s’allumeront à certains moments comme pour délimiter l’étendue d’une vaste horizon qui pourrait engouffrer chacun de nous. Le cadre de la représentation est posé.

Abysses, le texte de Davide Enia, met en perspective des histoires de luttes : celles des migrants mais également celles des sauveteurs et plongeurs. L’auteur et dramaturge a la force du mot, ce mot qui à la lecture passerait presque inaperçu. Dit sur scène, il prend une autre dimension. Solal Bouloudnine endosse avec brio le rôle de Davide, du père et de l’oncle et partage le plateau avec la musicienne Claire Vailler.

Abysses et le duo parfait Solal Bouloudnine/Claire Vailler

Solal Bouloudnine est face au public. L’adresse est frontale et il ne peut en être autrement avec ce récit. Il forme avec Claire Vailler un duo parfait dans lequel la musique et les chants traditionnels siciliens amplifient la dramaturgie. Les histoires les plus sordides que l’auteur a collectées auprès des migrants, racontées avec de simples mots, font acte de théâtre. Les images qui adviennent à l’écoute sont celles de son imagination.

Et c’est ici que réside la force de la mise en scène. Avec peu de moyens et d’effets scèniques (la création lumière d’Alexandre Martre est à saluer) , Alexandra Tobelaim nous plonge dans ce que l’homme a de plus vil, à l’image des passeurs et autres trafiquants, et de plus beau, à l’image des sauveteurs et des accueillants.

Toutes les histoires de cette constellation sont autant de cercles qui se forment. Ils forment des cycles de vie et mettent à nu la fragilité humaine et la destinée de nos aventures individuelles et collectives.

On ressort abasourdi de ce magnifique moment de théâtre avec une force non négligeable, celle de sentir son cœur battre.

Interview d’Alexandra Tobelaim

Nous avons rencontré Alexnadra Tobelaim avant la représentation d’Abysses. La metteuse en scène et directrice du NEST revient sur sa création et évoque le CDN de Thionville-Grand Est.


Laurent Boubousson
Crédit photo : @Matthieu Edet

Générique

Abysses a été vu le 8 avril 2022 au Théâtre Joliette (Marseille). À voir à la Garance – Scène Nationale de Cavaillon le jeudi 21 mars 2024

Distribution : texte Davide Enia / traduction Olivier Favier / mise en scène Alexandra Tobelaim / composition musicale Claire Vailler & Olivier Mellano / scénographie Olivier Thomas / création lumière Alexandre Martre / régie son et régie générale Emile Wacquiez / Interprètes Solal Bouloudnine et Claire Vailler (guitare et voix)

4 1 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager
0
Would love your thoughts, please comment.x