[VU] Grrrrr par la Cie Sylex

10 février 2019 /// Les retours

Samedi dernier, le théâtre Golovine prêtait sa scène à une fascinante créature à l’occasion du festival Les HiverÔmomes  du CDCN Les  Hivernales. La Compagnie Sylex présentait, pour la 1ère fois en région, sa création jeune public Grrrrr. Retour sur une rencontre drôle et magique.

Les petits, et les moins petits, sont assis sur scène, en cercle, pour être au plus près, pour convoquer les veillées ancestrales, aussi. Au centre, une créature endormie, ensevelie sous un impressionnant costume cousu de peaux, de plumes, de mèches, de fils et couvre-chef de fourrure.

Bientôt, la danseuse au curieux pelage s’éveille. On assiste, au fil de la proposition, à  ses métamorphoses. Elle  rampe, marche à quatre pattes, puis sur 2, ou encore s’envole.  La  créature donne vie, tour à tour, à un serpent, un tigre, un cheval ou un oiseau. Le costume, partenaire de transformation, ondule, ses clochettes résonnent, les franges effleurent le visage des enfants au gré des mouvements. L’habit  de  la créature s’effeuille petit à petit  et assure  la transition entre les mondes. Et voilà, les mues qui créent un nid-tanière au centre de ce cercle tribal, une sorte d’autel hommage à la nature.

On aime que la danseuse prenne le temps de s’installer dans chaque créature et qu’elle apprivoise les petits fascinés tout autour. Au milieu de cet univers, elle s’approche, les observe, sourit avec bienveillance, grimace et se détourne pour étudier avec autant d’attention le public qui la regarde en retour. Entre les enfants et la créature, s’instaure un jeu de reconnaissance mutuel, d’écho aux jeux d’imitation si caractéristiques des tout-petits.

La proposition célèbre la fascination des enfants, et des hommes en général, pour le monde des animaux. Derrière le travail autour du corps – chaque mouvement disséqué – et du costume – de ses couleurs à ses matières, on devine toute l’attention salutaire et délicate portée par la Compagnie Sylex pour capter et entrer dans l’univers des tout-petits.

Grrrrr fait bien sûr la part belle à la danse et à ses origines, et rappelle combien elle s’inspire du monde qui l’entoure, combien elle sait capter l’essence des êtres, mais aussi toute la liberté que contient en creux le corps pour faire danse. La proposition se pose en voyage doux, poétique et drôle , à travers le temps et l’espace, en une aventure anthropologique où la danseuse-chaman endosse son rôle d’intercesseur avec le monde des esprits, des animaux, des êtres premiers. C’est un drôle de rituel avec sa magie hypnotisante et chaleureuse qui entraîne à la fin petits et grands dans une réminiscence de danse collective héritée des siècles passés. On ressort de la salle un sourire enfantin aux lèvres et la tête dans les brumes de l’univers onirique et poétique de la Compagnie Sylex.

Camille Vinatier
Photographies Cyrielle Bloy

Proposition vue dans le cadre des HiverÔmomes 2019, le samedi 2 février, au théâtre Golovine. Spectacle jeune public à partir de 3 ans.
Durée 35 minutes

Chorégraphie Sylvie Balestra | Interprétation Aude Le Bihan |Regard extérieur Cyrielle Bloy | Costumière (conception et réalisation) Lucie Hannequin | Composition musicale David Cabiac | Création lumière Éric Blosse | Accompagnement et développement Vanessa Vallée.