[VU] Tarag !, quand être différent est une force

1 mai 2022 /// Les retours - OFF
4.3 4 votes
Évaluation de l'article

Tarag ! est la forme légère et tout terrain, pour reprendre les termes de la Compagnie Des Passages, du spectacle Mongol ! créé avant la pandémie. La metteuse en scène Wilma Lévy s’empare du texte de Karin Serres et en fait un spectacle pour petits et grands. Retour.

Tarag ! est un spectacle à voir absolument. Bien qu’il soit un texte en direction du jeune public, il n’en demeure pas moins que l’écriture de Karin Serres offre une belle leçon d’humilité aux adultes. 

Tarag ! , une histoire sur le et de harcélement

L’histoire, c’est celle de Ludovic, joué par l’excellent Gaspard Liberelle, qui est différent des autres enfants de sa classe (la différence réside dans le fait de pas être comme les autres aux yeux des enfants et des adultes).

Et comme l’union fait la force lors des récréations, il y a Fabrice et sa bande de copains qui traitent notre héros de crétin et de mongol. À ce mot, tout le groupe formé autour de Ludovic explose de rire. Mais que signifie ce mot ? Et surtout pourquoi tous rigolent ?

À force de recherches et de questions, Ludovic découvre qu’un Mongol n’est qu’un habitant de Mongolie. Il va alors se prendre de passion pour la culture et la langue mongole. D’une insulte qu’il méconnait, il va trouver en lui une force inépuisable qui va le transformer peu à peu. 

On ne va pas raconter ici tous les ressorts de l’écriture de Karin Serres, qui signe avec Mongol ! un véritable plaidoyer pour la différence ainsi qu’une tribune contre le harcèlement. Car le fond de cette histoire est bien la place du harcélement à l’école et qui s’étend bien au-delà.

Une mise en scène qui flirte avec le théâtre de tréteaux

La metteuse en scène Wilma Lévy – Compagnie Des Passages propose avec Tarag ! une adaptation de Mongol ! , spectacle créé avant le premier confinement. Avec la pandémie, elle a transformé ce dernier en une proposition légère très réussie, pouvant être jouée partout, en milieu scolaire par exemple. Exit donc la vidéo et les lumières pour cette forme. Ici, tout est à vue : portants et accessoires font partie du cadre de la représentation, et tout est manipulé devant les yeux du public.

Le découpage des scènes transporte celui-ci de la cour d’école à la salle à manger de la maison, et dans bien d’autres lieux dont certains sont des refuges pour notre jeune héros. Bien que très entouré de ses parents et de sa grande soeur, Ludovic est seul à faire face à l’adversité et à l’acceptation de soi. Il se réfugie alors sous ses couvertures et l’on part volontiers avec lui dans ses rêves les plus fous, en Mongolie, à la rencontre de Gengis Khan.

Margaux Dupré, Gaspard Liberelle, Martin Kamoun et Wilma Lévy interprètent avec justesse les différents personnages de l’histoire et se transforment au grè du récit en directrice d’école, en parents ou bien en camarades de classe. Avec pour armes le texte et leurs costumes, ils donnent à Tarag ! des allures de théâtre de tréteaux.

On ne vous dévoilera pas le choix du mot Tarag ! comme titre du spectacle. Mais ce que l’on peut vous dire est que Wilma Lévy fait de ce moment de théâtre une totale réussite. Elle unit enfants et adultes autour d’une même cause, celle du harcélement. Tarag ! est une bouffée d’air frais, à mettre entre toutes les mains ! 

Laurent Bourbousson

Tarag ! a été vu lors du festival Festo Pitcho le 2 avril 2022. Le spectacle est repris du 11 au 27 juillet à 14h20 (relâches les 15 et 22) à La Cour du Spectateur – Ligue de l’Enseignement 84 / Festival Off Avignon 

Générique

Texte : Karin Serres / Mise en scène : Wilma Lévy / Interprètes : Gaspard Liberelle, Martin Kamoun, Camille Radix/Margaux Dupré en alternance et Wilma Lévy

4.3 4 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
plus anciens
plus récents
Inline Feedbacks
View all comments
Régnier-Ledieu Natacha
3 mois plus tôt

Ça donne vraiment envie d’y aller

Partager
1
0
Would love your thoughts, please comment.x