[ITW] Ana Abril et Marion Bajot pour La mémoire des ogres au Fest’Hiver

27 janvier 2020 /// Les interviews

Rencontre avec Ana Abril, metteure en scène de la Compagnie Vertiges Parallèles, et Marion Bajot, comédienne, pour la création de La Mémoire des Ogres, à découvrir au Théâtre des Carmes – André Benedetto, mercredi 29 janvier, dans le cadre du Fest’Hiver.

La mémoire des ogres, une pièce au titre interrogateur

Lorsque nous avions vu la sortie de résidence, en mai dernier au Théâtre des Halles (voir le retour ici), nous nous étions interrogés sur le titre de la nouvelle création de la compagnie Vertiges Parallèles. Ana Abril nous éclaire sur le sujet.

La construction de la pièce

Le texte de La Mémoire des Ogres est un savant assemblage de textes, qui prend son ampleur entre les constructions, la lumière de Michèle Milivojevic et le son de Léa Lachat. Comment les comédiens ont-ils travaillé à partir de cette matière ? Éléments de réponse.

Le travail de la compagnie

Existe-t-il une méthode de travail Ana Abril ? Réponse de l’intéressée et de la comédienne Marion Bajot.

Marion Bajot, portrait de la comédienne

Vous avez pu voir Marion Bajot chez d’Olivier Barrère dans Soie, ou chez Silvia Cimino dans Être et ne pas être. Comédienne au fort potentiel, elle parle de son travail de comédienne.

Propos recueillis par Laurent Bourbousson
Visuel ©Delphine Michelangeli

Dates et générique

La Mémoire des Ogres, au Théâtre des Carmes – André Benedetto, le mercredi 29 janver à 19h et le vendredi 31 janvier à 21h. Renseignements ici.
Libre adaptation de Des cow-boys de Sandrine Roche. Extraits de textes : Javier Abril, Jean-Pierre Burlet, Pascal Rambert, Sandrine Roche
Mise en scène et adaptation Ana Abril|Interprétation Marion Bajot Mardjane Chemirani Nabil Hemaïzia Régis Rossotto|Musique et Son Léa Lachat|Lumière Michèle Milivojevic|Conception scénographique Ana Abril Sarah Barré Michele Milivojevic|Construction Décors Philippe Berçot|Projection d’images Éric Moulliet