[VU] Kant de Jon Fosse, la lecture immersive de L’Autre Compagnie

9 octobre 2020 /// Les retours
0 0 vote
Évaluation de l'article

Frédéric Garbe, metteur en scène de L’Autre Compagnie, poursuit ses Lectures illustrées et développe le concept en lecture immersive avec le très beau texte pour jeune public de Jon Fosse, Kant.

Nous avons encore à l’esprit la lecture illustrée de Noir et humide du même auteur, dirigée par Frédéric Garbe, avec Camille Carraz. Le principe de ces lectures est, pour le metteur en scène, de convier une nouvelle équipe à chaque fois et de travailler dans un court temps.

Pour mettre en lecture Kant, Frédéric Garbe a réuni le comédien Gilbert Traïna, la dessinatrice Camille Desbiez, le musicien Alexandre Maillard ainsi que Baptiste Alexandrovitch pour la vidéo.

Kant ou les peurs d’enfants

Kant raconte le douloureux moment de l’endormissement lorsqu’enfant vous vous prêtez à la réflexion. Pour Kristoffer, sa réflexion le pousse à se poser des questions métaphysique : Que recouvre l’univers ? Jusqu’où va-t-il ? Est-il infini ou a-t-il une limite ?
Afin d’être rassuré, il appelle son papa pour que ce dernier puisse lui donner, peut-être, des réponses. Il lui raconter ses idées et trouve dans ce père une parole réconfortante. Sa maman est absente de la maison. Elle travaille de nuit.
Mais lorsque son père regagne le salon, le géant de l’univers apparaît. Il est cet être qui donne vie aux humains dans ses rêves. Mais s’il venait à se réveiller, cela signifierait-il que nous mourrions ? se demande alors Kristoffer.
Avec Kant, Jon Fosse raconte les angoisses séculaires que vit l’enfant. Et c’est particulièrement à la tombée de la nuit qu’affluent ces réflexions avec l’obscurité grandissante.

Une mise en lecture immersive

Frédéric Garbe développe avec Kant le concept de la lecture illustrée en lecture immersive illustrée.
Chaussé d’un casque, le public-auditeur de cette histoire redevient l’enfant qu’est Kristoffer. Gilbert Traïna l’entraîne dans cette chambre transformée en un planétarium pour l’occasion. C’est un voyage où il sera question d’existence, de vie et de mort que s’apprête à vivre le public. L’habillage électro d’Alexandre Maillard accompagne parfaitement le texte. Il est une bulle qui enveloppe l’auditeur dans la pensée de Kristoffer révélatrice des peurs enfantines.
Les dessins de Camille Desbiez donne au tout un côté pop avec ses couleurs acidulées. Elle rappellent l’univers de l’enfance, celui où la profondeur côtoie l’émerveillement et le rire.

Frédéric Garbe réussit parfaitement ce nouveau chapitre de ses lectures et offre un moment doux et délicat à son public. Il ravive, chez l’adulte, des questions enfouies par le tumulte quotidien et offre au jeune public, une résonnance pour se sentir moins seul.

Kant de Jon Fosse est à découvrir au Théâtre Transversal durant La Semaine d’Art, le 30 et 31 octobre 20 à 14h. Lecture à partir de 6 ans.

Laurent Bourbousson

Générique

Mise en scène : Frédéric Garbe | Interprètes : Gilbert Traïna (comédien) Alexandre Maillard (musicien) | Dessinatrice : Camille Desbiez | Vidéaste : Baptiste Alexandrovitch
Visuel : Illustration Kant ©Camille Desbiez

0 0 vote
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x