[VU] The third dance de Niv Sheinfeld et Oren Laor

9 janvier 2020 /// Les retours
0 0 vote
Évaluation de l'article

Allez découvrir le duo israëlien Niv Sheinfeld & Oren Laor avec The third dance au Pavillon Noir. Un ravissement.

En ces temps de retour à l’homophobie, The Third Dance est le spectacle à voir. Il met à l’honneur l’amour, ce sentiment universel, beau, pur et qui peut être parfois malmené.

Pour cette création, Niv Sheinfeld et Oren Laor s’inspirent du duo homme-femme composé de Liat Dror et Nir Ben Gal. Niv Sheinfeld fut interprète de leur compagnie, compagnie qui façonne le visage de la danse contemporaine israélienne depuis les années 90.

The third Dance, l’histoire d’une vie

The third Dance est l’histoire d’un coup de foudre, du premier rendez-vous, des regards langoureux, amoureux, de la routine qui s’installe, de l’impossibilité à communiquer, des malentendus, des rêves, des espoirs et de la réalité d’une histoire d’amour. Couple à la scène comme à la ville, Niv Sheinfeld et Oren Laor transcendent leur histoire qui devient à portée universelle.

Le duo s’amuse des clichés, dignes des comédies musicales les plus sucrées, se joue de lui-même. Dans un tableau ultime d’une poésie réaliste, la question du vieillissement, et ce que cela incombe dans le rapport à l’autre, s’invite sur le plateau.

Ils sont au centre de toute l’attention du public, au sens propre comme au figuré. Leurs interprétations illustrent ce que tout un chacun est amené à vivre et questionne le rapport à l’amour entretenu individuellement.

Une chose est certaine, le public n’est pas près d’oublier l’explosion de bouquet, véritable feu d’artifice, aux couleurs de l’amour.

Laurent Bourbousson
Crédit photo : ©Efrat Mazor
Article initialement paru le 12 novembre 2018 lors de sa programmation à Klap – Maison pour la danse (Marseille).

Dates et générique

17 et 18 janvier 2020 au Pavillon Noir – CCN Ballet Preljocaj. Renseignements ici.

Chorégraphie et interprétation Niv Sheinfeld et Oren Laor D’après The Third Dance de Liat Dror et Nir Ben Gal (1990) | Musiques Gustav Mahler, Elton John, Steve Harley, Alphaville | Assistants répétitions et management Yael Venezia, Melanie Berson | Conseil artistique Keren Levi | Lumières Rotem Elroy 

0 0 vote
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x